Sur le toit des P. O.
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan
Bienvenue sur le forum T.M.A. !

Tracteurs et Motoculteurs d'Antan


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Sur le toit des P. O.

Aller en bas 
AuteurMessage
Michel31

Michel31

Masculin Nombre de messages : 6863
Age : 71
Localisation : Rieux (Haute-Garonne)
Date d'inscription : 08/11/2007

Sur le toit des P. O. Empty
MessageSujet: Sur le toit des P. O.   Sur le toit des P. O. EmptyVen 18 Sep 2020, 16:15

Bonjour à tous.

Lorsque nous avons gravi le pic de la Coume d’Or il y a quelques jours de ça, notre regard a été attiré par le Pic Carlit, le plus haut sommet des Pyrénées Orientales (2921 m).
Une ascension par la face ouest serait-elle envisageable ?
Après recherche de topos sur le net, étude du dénivelé, estimation du temps nécessaire et évaluation de la difficulté, il apparaît que la tâche est ardue. Ardue mais faisable.
La face est, qui part du lac des Bouillouses, est réputée moins difficile que la nôtre et du coup, ce sommet mythique est très couru.

Le départ de la randonnée a lieu à Portet-Puymorens, au bout de la route des lacs, sur le parking dit du « téléphérique ». Cette dénomination provient de la présence des bâtiments et des vestiges liés à la construction du barrage du Lanoux.

Première étape : retrouver le GR7 qui se situe 300 m plus haut. Pour cela, il faut remonter le ruisseau de l’étang de Font Vive puis, après un replat, suivre un sentier cairné qui file droit dans la pente jusqu’à rattraper le GR7.
Il nous aura déjà fallu 50 min. pour arriver là.

Sur le toit des P. O. Img_4858

Le GR7 file en balcon sur la rive droite de la vallée du Carol, d’abord vers le nord-ouest puis franchement au nord.
Dessous l’étang de Font Vive.

Sur le toit des P. O. Img_4859

Sur le toit des P. O. Img_4860

Lorsque la vallée s’orient au nord, le barrage du Lanoux apparaît tout au fond.

Sur le toit des P. O. Img_4861

Sur le toit des P. O. Img_4862

Nous sommes maintenant sous le barrage. Pourvu que le béton tienne...

Sur le toit des P. O. Img_4863

Sur le toit des P. O. Img_4864

Il faut continuer à monter en contournant un mamelon jusqu’à apercevoir le mur d’un petit barrage.
Normalement, il faut abandonner ici le GR7 pour prendre une vallée à droite. Suite à des travaux en cours sur ledit barrage, leGR7 est dérouté et remonte lui aussi le début de la vallée : nous l’abandonnerons un peu plus loin.
Le vallon est sauvage mais splendide.

Sur le toit des P. O. Img_4912

Les ressauts succèdent aux replats et nous prenons peu à peu de l’altitude. En même temps, vers l’arrière, l’étang du Lanoux prend ses distances.

Sur le toit des P. O. Img_4911

Sur le toit des P. O. Img_4913

Brutalement, la silhouette du Carlit s’impose face à nous.

Sur le toit des P. O. Img_4914

Il va falloir remonter le couloir en forme de Y et en empruntant la branche de droite.
C’est un effet d’optique ou bien la voie est proche de la verticalité ? Nous verrons bien...

Sur le toit des P. O. Img_4915

Auparavant, nous avons rencontré un randonneur toulousain qui a le même but que nous. Nous allons donc cheminer ensemble pour quelque temps.
La sente bien marquée longe l’Estany dels Forats par la droite.

Sur le toit des P. O. Img_4916

L’environnement devient totalement minéral à mesure que nous nous approchons du pied du couloir d’éboulis. On devine les lacets effectués par la sente.

Sur le toit des P. O. Img_4917

Bon, nous sommes au pied du mur. La barre de droite du Y ne se voit pas car elle file derrière la falaise. Le point rouge est la silhouette d’un randonneur qui descend.

Sur le toit des P. O. Img_4918

Au début, tout va bien : les lacets sont amples, raisonnablement pentus et le sol sûr et non fuyant.

Sur le toit des P. O. Img_4919

Vers le bas, la vue est superbe.

Sur le toit des P. O. Img_4920

Par contre, plus nous montons plus la pente s’accentue et le sol devient glissant. Et il va falloir redescendre tout ça...

Sur le toit des P. O. Img_4921

Sur le toit des P. O. Img_4922

Là, nous partons sur la branche de droite du Y : c’est le plus pentu.

Sur le toit des P. O. Img_4923

Beaucoup plus haut, nous sortons du couloir au niveau d’un replat. Dessous, notre compagnon de route. Dans ce genre de terrain, chacun doit trouver son meilleur rythme, celui qui lui permet d’optimiser la gestion de son effort : nous nous sommes donc séparés.

Sur le toit des P. O. Img_4924

Après cette accalmie, la pente se redresse jusqu’au replat suivant.
Là, le sommet s’est bien rapproché. Un fort coup de zoom permet de voir la croix sommitale.

Sur le toit des P. O. Img_4925

Le col où il faut passer.

Sur le toit des P. O. Img_4926

La sente part en traversée à gauche, effectue quelques lacets et vire à droite vers le col.
Arrivés là, c’est encore un paysage « à couper le souffle » (au sens propre cette fois-ci...).
Vers l’arrière, la partie finale de la montée.

Sur le toit des P. O. Img_4928

Vers l’est, la multitude de lacs du site des Bouillouses.

Sur le toit des P. O. Img_4927

Pour parvenir au sommet, très proche, il faut partir vers la droite.
Voilà, nous y sommes. Et pas seuls !

Sur le toit des P. O. Img_4929

Dessous, notre compagnon de route est sur la partie (presque) finale, entre les 2 replats.

Sur le toit des P. O. Img_4930

Heureusement, et de façon surprenante, le côté oriental du sommet présente une vaste surface aux formes arrondies.
Car il y a du monde et ça arrive en permanence depuis les Bouillouses.
La grande majorité des personnes sont des jeunes hyper-connectés, avec le smartphone greffé au creux de la main, les perches à selfie en action et les caméras « embarquées » sanglées autour de la tête !
Bref, que des adeptes d’un mode de vie focalisé sur l’image, l’admiration de soi, la pratique des sourires artificiels qui ne durent que le temps du selfie et l’ignorance totale de l’environnement.
Rencontrer ces personnes en ce lieu si chèrement gagné (pour nous) nous a mis profondément mal à l’aise. C’est première fois que cela nous arrive.

Le tour d’horizon habituel.

Sur le toit des P. O. Img_4931

Sur le toit des P. O. Img_4932

Sur le toit des P. O. Img_4933

Sur le toit des P. O. Img_4934

Sur le toit des P. O. Img_4935

Tout au fond, juste au dessus de l’arête du premier plan, on devine Porté-Puymorens. C’est vers là-bas qu’il faut revenir pour retrouver la voiture...

Sur le toit des P. O. Img_4936

Là, on voit bien l’arête qui part du Pic de la Coume d’Or, en haut à droite, et qui descend jusqu’à la Porteille du Lanoux à gauche.

Sur le toit des P. O. Img_4937

Il est temps de partir sans traîner d’abord parce que l’atmosphère est pesante et ensuite parce que la descente promet d’être redoutable.
Une dernière vue sur les lacs avec une meilleure lumière.

Sur le toit des P. O. Img_4938

Nous retournons au col et basculons vers l’ouest.
Nous voici en vue du deuxième replat, le plus bas, juste avant d’aborder le couloir d’éboulis.

Sur le toit des P. O. Img_4939

Nous descendons avec mille précautions, en recherchant à chaque pas un appui stable et en évitant les zones trop fuyantes. Bref, nous descendons lentement...

Sur le toit des P. O. Img_4940

Sur le toit des P. O. Img_4941

Sur le toit des P. O. Img_4942

Nous voici en bas et toujours en vie !

Sur le toit des P. O. Img_4943

En nous éloignant, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous retourner.

Sur le toit des P. O. Img_4944

Sur le toit des P. O. Img_4945

Il suffit maintenant de descendre paisiblement le vallon en direction du barrage.

Sur le toit des P. O. Img_4946

Sur le toit des P. O. Img_4947

Une fois en haut de la vallée du Carol, nous décidons de délaisser le GR7 pour partir sur un petit sentier balisé qui suit le flanc gauche de la vallée et rejoint le parking.
Au final, cette option s’avèrera coûteuse temps car le sentier est particulièrement sinueux et pas roulant du tout.

Sur le toit des P. O. Img_4948

Sur le toit des P. O. Img_4949

Mais ce retour aura été moins monotone que l’approche sur le GR7 faite le matin.
Il faut bien trouver une compensation...

A bientôt.

_________________
Michel


Dernière édition par Michel31 le Ven 18 Sep 2020, 19:08, édité 1 fois

Micol et JP24 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
vlrd56

vlrd56

Masculin Nombre de messages : 456
Age : 60
Localisation : Montreuil
Date d'inscription : 14/12/2010

Sur le toit des P. O. Empty
MessageSujet: Re: Sur le toit des P. O.   Sur le toit des P. O. EmptyVen 18 Sep 2020, 17:50

Bonjour,qu'avez vous comme chaussures sur ces pistes empierrées ?
Revenir en haut Aller en bas
PIJO3007

PIJO3007

Masculin Nombre de messages : 11532
Age : 65
Localisation : Banlieue NIMES
Date d'inscription : 01/01/2008

Sur le toit des P. O. Empty
MessageSujet: Re: Sur le toit des P. O.   Sur le toit des P. O. EmptyVen 18 Sep 2020, 18:30

bonjour
Vous lui avez mis un vent à votre compagnon de route !!!
et je comprends parfaitement ton ressenti en haut :
Des gens qui sont là aussi mais sans grand mérite parce qu'ils ont choisi la facilité et qu'ils sont plus jeunes.
Des gens comme il y en a maintenant beaucoup :la nature et les points de vue importent moins que le "j'étais là" !
heureusement la nature est encore belle et la foule du sommet sera vite oubliée vue la concentration obligée au retour !
merci Michel pour ce reportage , magnifique comme à ton habitude !

moi, j'ai marché sous un très chaud soleil hier après-midi....autour des Baux de Provence

JP24 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
Michel31

Michel31

Masculin Nombre de messages : 6863
Age : 71
Localisation : Rieux (Haute-Garonne)
Date d'inscription : 08/11/2007

Sur le toit des P. O. Empty
MessageSujet: Re: Sur le toit des P. O.   Sur le toit des P. O. EmptyVen 18 Sep 2020, 18:50

Bonjour a tous.

Pour répondre à vird56.
Ce sont de bonnes chaussures de montagne :
- semelle avec de bons crampons (pour un bonne accroche) et protégées au bout (contre les chocs),
- imperméables,
- à tige haute, etc.
Et tout ceci en étant les moins lourdes possibles.

Pour répondre à JP.
Notre compagnon de route a des excuses. Il a eu des ennuis cardiaques il y a quelques années et doit gérer au mieux son souffle et son rythme.

Les Baux de Provence, c'est bien aussi !

A bientôt.

_________________
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Pibolou

Pibolou

Masculin Nombre de messages : 255
Age : 71
Localisation : 10 Km Nord Dijon Côte d'Or
Date d'inscription : 29/06/2009

Sur le toit des P. O. Empty
MessageSujet: Re: Sur le toit des P. O.   Sur le toit des P. O. EmptySam 19 Sep 2020, 11:29

Bonjour à tous, Bonjour Michel,

Merci encore Michel, pour cette belle balade

Bonne journée , prenez soin de vous

Cordialement

Jacky
Revenir en haut Aller en bas
http://mondiosphere.eklablog.com/
Michel31

Michel31

Masculin Nombre de messages : 6863
Age : 71
Localisation : Rieux (Haute-Garonne)
Date d'inscription : 08/11/2007

Sur le toit des P. O. Empty
MessageSujet: Re: Sur le toit des P. O.   Sur le toit des P. O. EmptyDim 20 Sep 2020, 09:33

Bonjour Jacky.

Merci pour l'intérêt !
Sinon, prendre soin de nous reste notre première préoccupation...

A bientôt.

_________________
Michel

renée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sur le toit des P. O. Empty
MessageSujet: Re: Sur le toit des P. O.   Sur le toit des P. O. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le toit des P. O.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isoler le toit "par le dessous"
» toit de chaume
» Toit végétalisé : des idées de plantes ?
» toit auto porté
» Baguettes souples sur le toit ouvrant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan :: Coin détente .... :: Randonnée, nature et faune sauvage-
Sauter vers: