CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan
Bienvenue sur le forum T.M.A. !

Tracteurs et Motoculteurs d'Antan


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -22%
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell ...
Voir le deal
699.99 €

 

 CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes

Aller en bas 
AuteurMessage
PIJO3007

PIJO3007

Masculin Nombre de messages : 11657
Age : 65
Localisation : Banlieue NIMES
Date d'inscription : 01/01/2008

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Empty
MessageSujet: CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes   CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes EmptyVen 04 Oct 2019, 19:46

Bonjour
Nous sommes nombreux à connaîtres les automobiles CLEMENT-BAYARD
mais combien connaissent les moteurs fixes de la Marque ?


L’entreprise Clément est réputée depuis 1878 pour la fabrication de ses vélocipèdes, puis dès 1896 de ses automobiles
et enfin de ses dirigeables à partir de 1908.
Fondée par Adolphe Clément (1855-1928) serrurier de profession, elle s’installe d’abord à Paris puis, un an plus tard, ouvre à Tulle une fonderie.
Enfin, un atelier est créé à Levallois-Perret en 1891, suivi de deux usines et d’une fonderie à Mézières 1895.
En 1903, l’entreprise prend le nom de Clément-Bayard, en l’honneur du chevalier Bayard, défenseur de la ville de Mézières.
Ruinée par la Première Guerre mondiale puis par la loi d’avril 1920 sur l’impôt de guerre, l’entreprise est cédée à André Citroën, qu’Adolphe Clément avait aidé dans ses débuts.
La marque cesse d’être fabriquée en 1923.

De cette entreprise qui a rivalisé avec les plus grands noms des débuts de la construction automobile (Panhard, Peugeot, etc.),
il demeure aux ANMT (Archives nationales du monde du travail) quelques archives conservées dans le fonds de l’ingénieur centralien Lucien Sabathier (1876-?), qui y a travaillé de 1907 à 1921.
Parmi les notes, les rapports, les croquis, les catalogues de vente et autres photographies, subsiste un dépliant sur les moteurs stationnaires « Clément-Bayard, brevets Kromhout » datant de 1912.

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes 00164

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes 1_1_110

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes 1_192

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes 1_2_511


Adolphe Clément comprend très tôt l’atout des licences et des brevets.
Pour ses vélocipèdes, il devient en 1888 distributeur exclusif en France des nouveaux pneus Dunlop.
C’est aussi avec les brevets de Panhard-Levassor qu’il se lance dans l’automobile dès 1897,
de même pour les moteurs d’avion qu’il construit sous licence Lorraine Dietrich.
Certes plus connu pour ses moteurs d’automobiles, de dirigeables ou d’avions, Clément-Bayard a aussi construit des moteurs pour l’industrie.
Il utilise en 1912 le brevet Kromhout, entreprise hollandaise spécialisée dans la propulsion navale, pour la construction de moteurs stationnaires.

Ce dépliant vante ainsi les mérites de ce groupe électrogène constitué d’un moteur stationnaire à huile qui peut atteindre une force effective de 70 chevaux dans son option à 2 cylindres.
Le brevet ne porte que sur une partie du mécanisme du moteur, plus précisément celle qui permet l’injection d’eau dans le carburant, processus découvert en 1901 par Pierre Clerget et qui permet d’augmenter le rendement de la combustion. Mais le savoir-faire et la réputation de Clément-Bayard font le reste !
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
françois85

françois85

Masculin Nombre de messages : 5580
Age : 75
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Empty
MessageSujet: Re: CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes   CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes EmptySam 05 Oct 2019, 02:27

Bonsoir
Merci Jean Claude pour cette rubrique très bien documentée avec ce document parfait, je ne savais pas que  Clément Bayard avait construit des moteurs sous licence Kromhout. Pour l'agrémenter un peu, voilà quelques images de la production Clément Bayard.

Des automobiles (1907) :
CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Clemen12

Un ballon dirigeable :
CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Clemen11

L'insigne de la marque :
CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Clemen10

Et puis, pour les moteurs fixes, ces cartes postales :
1908, mais ce sont des moteurs à essence, donc antérieurs aux 2 temps à huile lourde :
CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Clemen13

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Fiat-l10

Vous pouvez aussi faire un saut sur le Tome VII, page 54.
Bonne nuit
François
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PIJO3007

PIJO3007

Masculin Nombre de messages : 11657
Age : 65
Localisation : Banlieue NIMES
Date d'inscription : 01/01/2008

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Empty
MessageSujet: Re: CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes   CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes EmptySam 05 Oct 2019, 07:39

Bonjour
Merci François pour les compléments ! cheers

a+
JP (et non JC !!!)
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
PIJO3007

PIJO3007

Masculin Nombre de messages : 11657
Age : 65
Localisation : Banlieue NIMES
Date d'inscription : 01/01/2008

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Empty
MessageSujet: Re: CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes   CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes EmptySam 05 Oct 2019, 07:44

françois85 a écrit:
Bonsoir
voilà quelques images de la production Clément Bayard.

Un ballon dirigeable :
CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Clemen11

Bonne nuit
François

désolé pour le hors sujet.... juste un complément sur les DIRIGEABLES !

les exploits d’un dirigeable Clément-Bayard (L’Adjudant-Vincenot) pendant la Première Guerre mondiale :

Adolphe Clément (1855-1928) fonde en 1891 les établissements Clément-Bayard, dont les ateliers sont basés à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) et les hangars d’essais à Lamotte-Breuil (Oise).

Il est l’un des quatre constructeurs aéronautiques français à se lancer en 1908 dans l’aventure du dirigeable militaire, aux côtés de Labaudy, Astra et Zodiac.

Il est le seul à concevoir, avec l’aide de son ingénieur Lucien Sabathier, et à construire entièrement ses dirigeables (nacelle, moteur, enveloppe), qu’il fournit aux armées russes et françaises.

Ainsi en août 1914, l’armée française dispose-t-elle de 17 dirigeables dont trois Clément-Bayard (Montgolfier, Dupuy-de-Lôme et Adjudant-Vincenot).

Construit en 1910, ce dernier est le plus important des trois avec ses 9 800 m³ et son moteur de 120 chevaux.
Il remporte en temps de paix de nombreux records et est affecté le 6 octobre 1911 au Génie à Toul.

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes 00_153


Pendant la Première Guerre mondiale, il effectue de nombreuses ascensions de reconnaissance et de bombardement mais, bien qu’abattu le 1er juin 1916 près de Mouilly (Meuse) lors de sa 231e ascension, il ne tombe pas à l’ennemi.
Les cinq membres d’équipage s’en sortent et procèdent à la destruction et à la disparition des restes afin que l’ennemi ignore sa destruction et ne puisse le réutiliser ou copier sa technologie.


CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes 00147

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes 1_034

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes 1_1_111
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
dedemabec

dedemabec

Masculin Nombre de messages : 2596
Age : 60
Localisation : Bas-Rhin ( 67 )
Date d'inscription : 30/05/2006

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Empty
MessageSujet: Re: CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes   CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes EmptySam 05 Oct 2019, 13:22

Very Happy Bonjour à tous , salut JP , François ,


Pour celles et ceux qui aimeraient en apprendre davantage sur ces pages de l'histoire de l'aéronautique Française écrite par Clément Bayard , un dossier rédigé par Gérard Hartmann lui est consacré sur un excellent site dédié aux pionniers volants :


http://www.hydroretro.net/etudegh/clement-bayard_sans_peur_et_sans_reproche_debut.pdf

La suite :


http://www.hydroretro.net/etudegh/clement-bayard_sans_peur_et_sans_reproche_suite_fin.pdf


Le lien vers le site ou sont traités différents aspects dont un très intéressant chapitre consacré aux moteurs :


http://www.hydroretro.net/etudegh/index.php


Bonne lecture !!!!



Amicalement A + Dédé
Revenir en haut Aller en bas
PIJO3007

PIJO3007

Masculin Nombre de messages : 11657
Age : 65
Localisation : Banlieue NIMES
Date d'inscription : 01/01/2008

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Empty
MessageSujet: Re: CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes   CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes EmptySam 05 Oct 2019, 21:08


bonsoir
Dédé me fait me resouvenir d'un livre comme je les aime !
Dédié à une Marque qui a eu sa période de gloire parmi les pionniers !

CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes 647


editeur : Editions E-T-A-I
auteur : GERARD HARTMANN

nombre de pages : 176
photos : 381
format : 215 x 280
prix public : 38.00 €
isbn : 978 2 7268 9673 0

DÉCOUVREZ LA VIE D’UN PERSONNAGE HORS DU COMMUN.
ADOLPHE CLÉMENT, SELF-MADE MAN, DEVENU À 45 ANS LE NUMÉRO UN FRANÇAIS DU CYCLE AVANT DE DE SE LANCER AVEC ARDEUR DANS L’INDUSTRIE DE L’AUTOMOBILE.


Au fil des années, cette entreprise a porté successivement plusieurs dénominations, mais elle reste connue sous l’appellation de Clément-Bayard, puisque des rues de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Mézières (Ardennes) et Pierrefonds (Oise) portent ce nom.
Très jeune orphelin de père et de mère, Adolphe Clément s’est lancé dans l’industrie automobile en construisant à Mézières et à Levallois deux usines extraordinaires de modernité, les deux plus grandes d’Europe, disait-on à l'époque, avant de se lancer dans l’industrie de l’aéronautique en 1908.
Son monogramme A.C. figurait fièrement au-dessus des portails d’entrée de ses usines.

La guerre de 1914-1918 l’a ruiné, pourtant l’homme a redressé la tête et passé la main à un jeune ingénieur et entrepreneur qui avait de bonnes idées pour sortir à bas prix une automobile populaire : André Citroën.
Adolphe Clément lui a vendu ses usines, et, comme il l'a dit lui-même, il n’avait même pas à changer le monogramme.
Fruit de plusieurs années d’études et de recherches et s’appuyant sur une documentation inédite, l’auteur nous livre un travail d’historien qui se lit comme un roman.

AUTEUR
Ingénieur passionné d’aéronautique depuis son enfance, Gérard Hartmann consacre ses temps libres aux recherches historiques relatives à l’aviation, dans le cadre de l’Aéro-Club de France.
Devenu écrivain, il apporte sa contribution aux conférences, études et actions, telle la sauvegarde du premier hangar à dirigeables du Monde de Meudon.
Il a publié Argenteuil, haut lieu de la construction aéronautique aux Éditions du Valhermeil,
Lioré et Olivier, un grand constructeur français aux Éditions E-T-A-I,
Pierre Clerget, un motoriste de génie,
et Affiches de l'histoire de l'aviation avec Françoise Leloup-Périer.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Empty
MessageSujet: Re: CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes   CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CLEMENT-BAYARD...les moteurs fixes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAINT AMAND 2011 (DANS LE 50) LES MOTEURS FIXES
» Mus le 18.07.10 MANADE CLEMENT
» Force des moteurs pas à pas .
» Carte des radars fixes de Bretagne
» T° des moteurs PAP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan :: MOTEURS FIXES :: Petites annonces-
Sauter vers: