motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan
Bienvenue sur le forum T.M.A. !
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan
Bienvenue sur le forum T.M.A. !

Tracteurs et Motoculteurs d'Antan


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

 

 A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?

Aller en bas 
+12
Charriers
pp60b Nicolas
abarthh
aa.n.s
Fanch-c
jaja73
polo des îles
Claude
Caraxès
sellier
onill
cornot
16 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
cornot




Masculin Nombre de messages : 890
Age : 75
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 11/01/2015

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyLun 02 Nov 2020, 21:36

bonsoir a tous

TERRA vitesse maxi 18 kmh



cdt
Revenir en haut Aller en bas
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyLun 02 Nov 2020, 21:45

Bonjour "Charrier", vous avez donc des vitesses synchronisés et vous pouvez passer les vitesses tout en roulant ?on ne voit pas de coupes et donc pas d'arrêts sur votre vidéo...
Il me semble que sur l'aebi c'est impossible mis a part l'am80 si j'ai bien compris et où c'est synchronisé mais uniquement pour le passage de la 3emme vers la 4eme...
Caraxès pourquoi tu dis que tu ne  peux pas être en 4/4 sur le goudron ? L’essieu arrière n'est pas en différentiel et il est impossible de tourner a 180° a cause de cela ? Ou c'est juste que ça use trop la gomme ?

Pour les Staub, oui il me semble que dans l'ensemble c'est moins des machines de transport et des machines donc plus de plein champs (labour etc). les vitesses sont plus lentes bien que le pp5 et 6 ont une 4eme vitesse il me semble, mais le côté rampant, a mon avis, c'est en somme une meilleure chose car de toute façon a 99° des cas nos machines n'ont pas le droit de rouler sur la route (absence de plaques des mines et de première mise en circulation et donc il est difficile, voir impossible, d'obtenir une carte grise).
On a le droit de marcher derrière la machine mais seulement si on a certains feux de signalisations (même de jour), le frein de parking un klaxon etc.
Si on pose les fesses sur le siège de la remorque on passe en auto porté et donc on est dans l'illégalité dans la plus part des cas...
Donc la 3eme et 4eme au fond normalement on en a pas l'utilité ou nous n'avons au fond pas le droit de les utiliser majoritairement (sauf exceptions rarissimes).
D'après ce que j'ai cru comprendre il y a beaucoup de floue autours de tout ça et même si les assurances préconisent qu'on assure nos machines, sur la voie publique elles déclineront toute responsabilité en cas de pépins (si on ne marche pas derrière nos machines et donc en 1ere vitesse...).
Bon moi je vais tenter le coup avec la fédé des véhicules anciens dés que j'aurais récupéré la remorque, constructeur aebi avec la tare, non modifiée. On verra bien, peut être qu'il est possible d'obtenir quand même une carte grise collection par ce biais ???
Si ça marche je ne serais pas dans la légalité pour autant car je n'ai pas de permis de conduire de toute façon... Mais ça sera un premier pas...
Après, a vrai dire, la "carte grise collection" a des désavantages aussi: interdiction de travailler avec de manière professionnelle par exemple (ça veut dire que normalement on a pas le droit d'en faire un stand mobile pour le marcher ou buvette mobile, ou même simplement trimbaler sa marchandise, pas le droit de faire de l'exploitation agricole ou forestière, pas le droit de le louer pour un décor de film ou faire des petit tours payants lors d'une foire etc etc etc...
Bon je pense que pour tout ça personne ne regardera de près le statut particulier de la carte grise, mais les assurances elles oui, toujours en cas de pépin.
En parlant d'assurance, mon Staub était assuré tout risque car la différence était minime sur l'année, mais en basculant l'assurance sur l'Aebi, après la vente du Staub, je me suis aperçu qu'en tout risques la franchise était de 350 alors qu'au tiers la franchise est de 150. Pas fous ces assureurs ! J'ai donc changé de contrat et ça me coute environ 20 euros a l'année...
salutations
Quand on peu le plus on peu le moins mais on l'a quand même au travers...
Revenir en haut Aller en bas
PIJO3007

PIJO3007


Masculin Nombre de messages : 13161
Age : 67
Localisation : Manduel (GARD)
Date d'inscription : 01/01/2008

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyLun 02 Nov 2020, 21:57

Bonjour
Si tu immatricules ton AEBI avec sa remorque motrice (ils sont bien immatriculés en Suisse !)
tu auras le droit de le conduire sur route, et sans permis de conduire parce que vue sa vitesse, je ne crois pas qu'il faille de permis
(comme les voitures sans permis)
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyLun 02 Nov 2020, 23:02

heidi a écrit:
Bonjour,
J'ai essayé une fois avec mon PP5b en GV 3°;il faut être un bon sportif pour suivre;si par malheur tu actionnes le frein à sangle sur tambour d'embrayage ça bloque net et tu prends le guidon dans la gueu...;la remorque avec freins progréssifs est incontournable;on ralentit avec la remorque et un s'arrête avec le motoc;en descente ça peut tourner à la catastrophe!!!
Dans certains pays il y a des courses de motocs scratch
Cool comme en tracteur sinon ça gigote dans tous les sens Wink

Oui, attention le frein a sangle sur les staub ne sont pas un frein "de route" Il parait même que ça peut péter net d'après ce qu'on m'a dit si on l'utilise en tant que tel...
Le frein a sangle est a activer quand le motoculteur après décélération totale au bout de sa course se débraye automatiquement. En somme quand on sent que la machine se met en position roue libre, tchac, on bloque la sangle de l'embrayage. du coup c'est tout doux... En théorie. Si j'ai revendu mon Staub c'est bien que ce système est excellent a plat ou si on a le soc engagé dans la terre, mais est effrayant sur des pentes raides en remorquage.
Il y a toujours une surprise au moment du débrayage automatique (moment de débrayage qu'on ne choisit pas complètement). sur des petit chemins pentus on multiplie trop facilement les erreurs de manœuvres. Ça peut se gérer mais la faute est trop vite arrivée.
Il y a trop d'erreurs possibles avec les Staub pour des terrains pentus (remorque non 4x4 je veux dire).
Par exemple on peut choisir de mettre les bras ou mancherons sur le côté si on ne veut pas être prisonnier entre le motoc et la remorque pour une manœuvre particulièrement risquée. C'est très très bien mais avec les manettes déportées la position des commandes de crabottage et décrabottage sont complètement chamboulés et leur positions incertaines quand on ne connait pas sa machine depuis des lustres.
Par expérience, je devais faire un demis tours dans un champs en pente et dans l'herbe ça a commencé a patiner d'une roue et j'ai du verrouiller le différentiel sur 2 mètres puis j'ai voulu faire un demi tours sur place pour ne pas risquer de me retrouver dans le ravin. Ca a été incroyablement difficile de trouver la bonne position surtout qu'on sait qu'il faut un peu trifouiller pour crabotter ou clabotter sur les pp de Staub.
A chaque essais je perdais un a deux mètres et du coup j'ai commencé a pédaler dans la semoule sur la position des vitesses aussi. Bref panique a bord surtout que je me suis apperçus simultanément qu'une fuite d'huile aux joint spy m'avait graissé les freins sur roue.... La remorque champenois était vide donc peu adérante. Sur cette remorque le blocage de frein est très peu fiable.
Bref tout a commencé a être cauchemardesque. Position de crabotage, position des vitesses et donc je me suis décidé a faire une marche arrière (je sautais toujours entre la 2de et le point mort croyant bêtement tout a coup que la 2eme marque était la première et non le point mort...).
Comment passer du paisible au cauchemar où on perds complètement les pédales...
J'actionnais de tout mon poids le frein de la remorque, le frein a main était tiré a bloc le frein sur sangle aussi et je fonçais dessus comme un abruti, mais a chaque fois que la vitesse passait au point mort au lieu de la marche arrière je perdais un a deux mètres a la tentative de démarrage.
A deux mètres du ravin j'ai enfin réussi a avoir le différentiel bloqué et la marche arrière engagée et tout est rentré dans l'ordre et tout s'est bien déroulé après... Bon en fait je ne me souviens pas bien de tout mais en gros c'était a peu près ça (aussi bête et aussi flippant car je voyais la bête au fond du ravin).
Le seul truc était qu’effectivement les mancherons déportés m'offraient un début de sécurité (je n'étais pas prisonnier entre deux essieux...)...
Pour en revenir a vos dires, oui le frein d'embrayage a sangle permet d’immobiliser la bête mais ce n'est pas un "frein de route", il faut jouer avec l'inertie du Staub et verrouiller la sangle au moment ou il se débraye automatiquement. Trop top c'est brutal, trop tard aussi car il prends très vite de la vitesse en pente avec son poids conséquent. En une seconde ou deux on le sent déjà partir si on a pas "sanglé" l'embrayage a temps...
Salutations
Revenir en haut Aller en bas
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyLun 02 Nov 2020, 23:07

PIJO3007 a écrit:
Bonjour
Si tu immatricules ton AEBI avec sa remorque motrice (ils sont bien immatriculés en Suisse !)
tu auras le droit de le conduire sur route, et sans permis de conduire parce que vue sa vitesse, je ne crois pas qu'il faille de permis
(comme les voitures sans permis)
Tu crois? on est sur du 380 a 400cm2 et même a petite allure je crois qu'il faut la carte et le permis ??? Mais rien n'est très clair. En tout cas j'ai lue sur le net des histoires de tondeuses auto-portées où le permis B est exigé même pour des employés de mairie...
A suivre
Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Caraxès

Caraxès


Masculin Nombre de messages : 1229
Age : 22
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/04/2020

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyLun 02 Nov 2020, 23:56

Bonsoir

Hahahaha parlerais-tu de la Suisse Heidi (sont fou ces bourbines)?

Pourquoi aa.n.s? Mais parceque si je roule en traction intégrale sur du goudron, en descente qui plus est, et que je prend un virage serré je me fais éjécté de l'engin. Je sais qu'il n'y a aucun danger à utiliser la traction arrière tant que l'avant tire autant que ce que l'arrière pousse. Il n'y a aucun problème a plat (quoi que) le problème se sont encore et toujours les virages. Ne jamais prendre de virage serré avec une remorque qui à la traction enclenchée. Chaque année il y a des accidents à cause de ça. Et en descente c'est la mort assurée. Sur de l'herbe, de la terre, du gravier, tu arrives à reprendre ton guidon en serrant le frein de la remorque tout en débrayant si tu as de bons réflèxes. Mais sur du goudron c'est mort le guidon il va partir à l'équerre en cassant au mieux le cardan de transmission au pire toute la boite à vitesse sans compter que tu gicles au passage.
Je sais que c'est marqué dans la doc officiel que si le frein moteur ne suffit pas il faut mettre en traction intégrale puis ensuite freiner si ce n'est pas suffisant. Mais moi je déconseille fortement, surtout en descente. L'arrière est quoi qu'il arrive plus lourd que l'avant et donc à part appuyer sur le frein comme un taré je ne vois pas l'utilité. En descente sur du goudron tu te mets en 4ème et quand tu entends que ton moteur il mouline tu serres légèrement le frein arrière juste de quoi soulager le moteur. Surtout sur un Aebi qui n'a pas de butée. C'est d'ailleur bien la seule chose qui me rassure sur mon Rapid S. Il a une butée empèchant le guidon de partir plus loin que tant. Car pour rappel sur un Rapid S la prise de force arrière et donc toute la transmission de la remorque est embrayée en permance sans possibilité de débrayé autre qu'à l'arret (note les remorques 1500 ont le cardan qui se retire de la pdf mais ce n'est pas le cas pour ma remorque 900).

Oulà! Attention JP les lois suisses et françaises ne sont absolumemt pas les mêmes surtout sur le permis. Juste pour exemple le permis à point ça n'existe pas en Suisse.
Bon j'avoue que quand je vois les débats qu'il y a autour du sujet en France je rigole doucement tant il est facile de rouler en mono-axe en Suisse.
Pour faire immatriculé un véhicule il faut simplement le rendre homologuable. Réflecteur, indicateur de vitesse, mécanique en ordre, ... et encore pour un monoaxe tu peux te présenter avec une remorque fabriquée maison si les conditions de visibilité sont remplies c'est tout bon. La mécanique n'est vérifiée que sur la partie motrice (exception pour les remorque du fabriquant. Mais juste le chassis, pas le pont en bois). Ensuite tu remplis 2-3 feuilles et tu attends. Tu reçois à la maison une carte grise et le droit de rouler avec sauf le dimanche car c'est un véhicule agricole utilisé uniquement pour le travail. cette dernière règle est censée s'appliquer en devant prouver que tu as des terres agricole à exploiter. Mais dans les faits ils s'en foutent mais j'y reviens après.

Maintenant que tu as ton véhicule homologué tu n'as pas le droit de le conduire... en fait sur ta machine est aposée la plaque d'immatriculation de couleur verte. Et donc il te faut le permis agricole pour conduire des engins de cette catégorie. Là c'est un peu flou. Je ne sais pas comment est régie le permis agricole par rapport au permis voiture. Avant tout était compris dedans (permis voiture, agricole, remorque) aujourd'hui tout est séparé, donc je crois que quelqu'un qui a le permis voiture n'a pas le permis agricole d'office. C'est con à dire mais mon père qui à conduit des milliers d'heures des véhicules agricole n'a jamais passé le permis agricole. Pour une raison simple, c'est qu'avant il n'éxistait pas tant il était normal de rouler en mono-axe. Et quand ils ont légiféré le schmilblick ils ont crée le permis agricole. Mais ils allaient pas convonque tout les vieux pour leur faire passer un examen...

Maintenant pour passer le permis agricole tu dois faire une demande auprès de l'office cantonale de la circulation routière. Eux ils t'envoie un formulaire dans lequel tu dois dire j'ai des terres agricole que j'éxploite et donc j'ai besoin du permis agricole. Sans ça tu ne peux pas passer le permis. MAIS! Dans les faits ils s'en foutent royalement. D'ailleurs au cycle d'orientation (fin des écoles obligatoire, de 12 à 15 ans) l'école te propose de passer le permis pour 20.- (c'est ce que j'ai fais) et à ce momemt là ils ne te demandent rien du tout si ce n'est de rester un soir passer un examen téhorique sur un ordi. POINT BARRE.

Je considère le permis agricole comme étant le plus dangereux de tout les permis possible. Tout simplement car tu ne peux pas faire un examen pratique pour un permis pareil, il faudrait faire du cas par cas car n'importe qu'elle engin en dessous de 3,5t et ne dépassant pas les 30km/h immatriculé en plaque verte est coduisible (Oui même une Ferrarri si plombée à 30km/h). Le nombre de mes copains qui se sont foutu de ma gueule en me voyant déboulé en Aebi AM75. Et bah vas-y démarre le et fais 15 mètres, on verra qui c'est qui va rire. Un monoaxe c'est très technique a conduire et ça demande de l'apprentissage et de la maitrise. Moi j'ai eu mon père pour m'apprendre à conduire mais sans lui je ne saurais rien de tout les trucs et astuces que j'applique derrière les guidons. C'est pas une ptn de voiture et ça ne ce conduit pas comme une ptn de voiture. La législation est trop souple mais il est impossible de mettre en place un examen pratique car ce serait bien trop fastidieux. Ça n'en vaux pas le coup pour les autorités.


Navré pour le pavé mais c'est sortit tout seul. Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PIJO3007

PIJO3007


Masculin Nombre de messages : 13161
Age : 67
Localisation : Manduel (GARD)
Date d'inscription : 01/01/2008

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMar 03 Nov 2020, 07:39

Bonjour
Toujours sympa de savoir ce qu'il se passe chez nos voisins !
(surtout que l'on a du mal à savoir ce qui se passe chez nous! )

a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMar 03 Nov 2020, 11:38

Oui, vous avez raison et on voit mieux où chez nous ça déraisonne... Merci pour les pavés dans la marre, c'est bien, ça remplace les livres. livres qui sont visiblement interdits de nos jours...

...Apparemment le gouvernement a décidé que les chasseurs n'étaient pas soumis au confinement des 1 heure par jour a maximum 1 km autours du domicile... C'est peut être un ragot mais c'est ce qu'on m'a dit ce matin...
En France, en ces temps cocasses, on a donc pas le droit d’acheter des livres mais on a le droit de chasser...
Est ce que les chasseurs portent bien un masque couleur orange fluo ?
La préfecture veut obliger le port des masques même a l'extérieur dans toute l'Ardèche...

Dommage je n'ai pas le permis de chasse, sinon, malgré le confinement, j'aurais pu aller chercher ma remorque au Nord d'Albertville (a condition d'avoir un fusil de chasse un gilet orange dans le coffre et le visage masqué).

Dans le même genre mon grand fils qui a maintenant ces 18 ans n'a pas le droit de venir me voir chez moi mais si j'étais dans un lieu publique pour les personnes âgées il aurait le droit de me rendre visiter au risque de contaminer d'autres patients hébergé sous le même toit.

Il y a aussi maintenant le couvre feux confiné, ça vient de sortir. Ça n'avait pas l'air de choquer le journaliste de la radio qui l'a annoncé ce matin. En d'autre mots on a plus le droit daller au bistro (de toute façon fermé) de nuit. On a le droit d'aller de jours a l'épicerie mais plus de nuit, oui tout le monde sais que le virus comme les vampires mord la nuit.

On devrait faire des masques qui sentent l'ail, il parait que ça chasse les virus

Bon c'est hors sujet...

Peut être que votre père a le permis de fait sans le savoir ?
Pour ce qui est des cyclomoteurs en France, aujourd'hui, il faut avoir BSR mais moi, par exemple, j'en suis dispensé car étant né en 1969 et parce qu'a mes 14 ans le permis pour moins de 50cm3 n'existait pas.
Le permis pour cyclomoteurs date de la fin des années 1988 et toute les personnes nés après le 1er Janvier 88 doivent passer le BSR (Brevet de sécurité routière) pour conduire un 2 roues de 50cm3 maximum (d'où les 49,9cm3 de la plupart des cyclomoteurs). Mais ça marche aussi pour les 4 roues légers, inférieur ou égal a 50cm3.
Toujours avant le chef d'exploitation agricole et ces ouvriers employés avaient le droit de conduire un tracteur sans permis. Le tracteur devait porté le numéro d’exploitation agricole.
Aujourd'hui il faut une carte grise des plaques et le permis (poids lourds ?) mais je ne sais pas comment c'est pour les personnes, chef d'exploitation, qui conduisait déjà des tracteurs avant ces restrictions ???

Nul n'est censé ignoré la loi, mais même les gendarmes ne la connaissent pas toujours...

Oh ça me rappelle la fois, quand j'étais encore au lycée (au siècle dernier) ou un gendarme m'avait arrêté mitraillette au poing alors que j'étais en cyclomoteur... Ils contrôlait tout le monde sur la route et avait bouclé les deux côtés de la vallée de Chantemerle car il y avait eu une tentative de casse à la Caisse d’épargne de Biançon... Les cambrioleurs avaient mis de la pâte a modeler sur le cadre de la porte en prenant la fuite, pour faire croire a de l'explosif.

Se faire braquer par une mitraillette c'est pas des plus agréables et on a l'air très con sur sa pétrolette...

Parfois on vit vraiment chez les dingues...
Parfois devient souvent ces derniers temps...

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud L




Masculin Nombre de messages : 546
Age : 37
Localisation : Memmelshoffen
Date d'inscription : 11/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMar 03 Nov 2020, 15:00

Hello, baste débat,
je constate que les helvètes sont plus souples aux niveau législation il faut ajouter que des épaves roulantes n'existent pas chez eux (j'en ai pas encore vues).
Je prends l'exemple flagrant du type qui utilise son tracteur souvent ancien (Deutz, Renault voir Porsche) pour faire ses 20 stères, machine qui traîne dehors avec un système électrique bricolé des optiques qui quand ils fonctionnent ou éclairent n'importe comment, un moteur usé, fatigué certains se suivent à l'huile.
En France il n'y a pas de contrôle technique obligatoire l'homologation d'origine suffit et la carte grise pour circuler.
Je me souvient d'une ancienne connaissance qui avait un Farmall F242 je crois, la direction avec tellement de jeu qu'il fallait tourner 3/4 de tour le volant avant que les roues tournent, idem le frein où seulement une roue fonctionnait.
En Suisse comme en Allemagne ce genre d'engin n'est pas admis sur la route je pense par conséquent la loi peut être souple il y a un durcissement ailleurs mais qui reste logique.
Je vais me prendre sans doute une volée de bois vert mais je suis très favorable à une visite technique des engin agricoles sans chercher à les éradiquer au contraire mais que l'éclairage et le freinage soient dans des normes de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMar 03 Nov 2020, 17:36

...oui c'est bien d'accord, il faut que les machines freinent et tournent normalement mais ce qui est malheureux en France c'est que tout marche a coup d'amendes, de permis et autorisations comme si la responsabilité, le bon sens, la prévention, ne pouvaient pas exister.
Pour les histoires de permis pour les tracteurs il me semble aussi important que ça existe pour des machines roulant au de là d'une certaine vitesse.
Quand un tracteur monstrueux roule jusqu'à 70km/h, que le permis soit exigé me semble normal mais pour un motoculteur ou une tondeuse a gazon qui roule en dessous de 20km/h c'est autre chose. Cela dit on a failli se faire écrabouiller au printemps a 5 à l'heure par un voisin fort sympathique par ailleurs qui nous avait pas vu et n'entendait pas notre klaxon a cause du bruit de son tracteur 4x4 flambant neuf. Il portait un tas de branches avec sa fourche qui lui enlevait toute visibilité... Et ses roues sont plus grande que notre voiture. Quand il nous enfin vu il était tout gêné et nous vert de trouille (on était a deux doigt de sauter de la voiture...
Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Caraxès

Caraxès


Masculin Nombre de messages : 1229
Age : 22
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/04/2020

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMar 03 Nov 2020, 20:39

bonsoir

Effectivement je n'ai jamais vu d'épave en Suisse. Pour une raison qui est simple. Le controle technique est obligatoire pour garder ses plaques et et il a lieu tout les 5 ans, je ne suis plus sur de la durée. Et pour garder les plaques il faut payer une taxe annuel. Mais cette taxe est négligeable on parle de 50.- pour un gros tracteur et 30.- pour un mono axe.

Je ne suis pas forcément d'accord avec toi aa.n.s. le fait de réglementer ces engins permet de ne pas avoir n'importe qui au commande. Mais ça reste très libre en Suisse. Et justement le permis n'est en rien une entrave. C'est juste un examen théorique d'une vingtaine de minutes. Qui en plus est disponible à partir de 14 ans.

La ou je vois l'utilité du permis c'est que tout engin roulant sur route ouverte est régie par le code de la route. Le seul moyen de s'assurer que la personne connaisse le code c'est de passer un examen. Et c'est justement le but du permis agricole. Les question sont basique et bien moins prise de tête que pour la voiture mais elles permettent de connaitre les bases de la conduite. Beaucoup de jeunes qui font leur permis à 14 ans ont pour but de pouvoir se déplacer en jeep agricole. Les fameuses Suzuki Vitara avec le levier des gammes soudé sur "courte". Pour un motoculteur c'est pareil. C'est un véhicule comparable à une petite voiture qui demamde de connaitre des bases.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PIJO3007

PIJO3007


Masculin Nombre de messages : 13161
Age : 67
Localisation : Manduel (GARD)
Date d'inscription : 01/01/2008

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMar 03 Nov 2020, 20:44

Bonsoir

Les fameuses Suzuki Vitara avec le levier des gammes soudé sur "courte".....voilà encore un truc que l'on ne pourra jamais voir en France !!!
motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 612313
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMar 03 Nov 2020, 23:20

... vous voulez dire qu'en France, la Suzuki ils l'ont longue...?

Oui ok, pardon, un minimum de code de conduite et de code la route etc etc etc c'est ok, c'est de mise,  mais en France un permis B (voiture) pour un tracteur ou plus encore pour un mono-axe ou une tondeuse auto-portée c'est pas des plus adapté...
Un permis agricole ça me semble effectivement bien car ça veut au moins être bien adapté.
Je suis plutôt pour les brevets spécifiques.
J'ai même moi passé le capacitaire de pêche le jour où j'ai retapé un ancien bateau de pêche traditionnel car le permis de pêche promenade me paraissait pas a la hauteur... Bon j'ai pu faire financer la formation par le boulot en cours du soir et on m'a fait une faveur pour que ça ne me coute quasi rien en plus (l'organisme de formation à laisser filer la partie non financée... je suis vraiment bien tombé)...

J'en avait vraiment mare du boulot ente quatre murs et souvent sans fenêtres (notamment technique de maintenance de matériel cinéma dans une association dont je fais parti: réalisation d'ateliers cinéma, projections, montage cinéma, chef opérateur sur certains films,  mais aussi  réalisation de mes propre films. Le tout en pellicule 16 mm essentiellement...).
C'est pas que le boulot ne me convenait pas, j'en étais en partie "patron" avec tout les autres bien sûr, comme dans une "coopérative de réalisateurs" Mais je ressentait le besoin de l'air du large, j'avais besoin d'air tout simplement en quelque sorte.
Mais aussi je crois que je cherchais à être tributaire d'autre chose, tributaire de trouver des zones à poissons, tributaire de vivre au grès des récoltes en quelques sortes.
Je m'imaginais déjà pêcher à la belle saison et travailler pour le cinéma en hiver...
C'était un peu utopique ou rêveur, bien que me retrouver ici en Ardèche est un peu dans le même esprit...
La pêche n'étant même pas Français c'était trop compliqué et reprendre un bateau avec le permis d'exploitation c'est payer 100 000 euros pour un petit bateau de rien du tout.
J'avais trouvé un associé Français avec ses heures de navigations qui permettait de débuter, la banque n'était pas contre un petit bateau avec pme (permis maritime d'exploitation) a un prix bien moindre. Mais bon fallait prouver la comptabilité possible d'un tel bateau. Hors bien évidemment ces petit bateaux de pêcherie artisanale n'ont pas vraiment de compatibilité déclarée fiable ou montrable a un banquier.
En plus de ça c'est quasi uniquement gérable en famille un peu  comme une épicerie 7/7:  les uns pêchent de nuit les autres prennent le relais et vendent au port au petit matin, les autres encore s'occupent des enfant et de la maison. C'est un schémas de structure sociale familiale qui n’existe quasi plus...
Donc faire tout ça en dehors du cadre familial avec un associé c'est tout de suite un bateau plus gros etc. Du coup le projet et n'était peut être pas tout a fait réaliste...
Pour reprendre uniquement a mon compte c'était infaisable car n'étant pas Français je n'ai pas le droit de pêcher en tant que patron sur les eaux territoriales Françaises (ça peut par contre se discuter pour avoir une dérogation puisque je suis Européen). En plus de ça il faut avoir 3 ans de navigation déclarée avant d'être son patron (chose en fait infaisable en petite pêche artisanale car les déclarations se font après le boulot, après la pêche. Inutile de dire qu'elles ne sont fait qu'après un bon coup donc une fois sur dix pour faire bonne figure auprès des affaires maritimes... on arrive donc vite a 30 ans de pêche pour faire ces 3 ans...) J'exagère a peine car les aff. mare font des arrangements sinon rien ne serait possible... Pour le projet ça faisait trop d’arrangement aléatoires et un bateau avec pme est hors de prix. Le mien était retiré de la pêche.
Ce bateau, anciennement de pêche, on l'a redonné aujourd'hui à une asso qui fait de la réinsertion.
Moi avec les enfants successifs et mon frère avec son boulot a fait qu'on n'avait tout simplement plus le temps de l'entretenir et quand on ne fait rien pendant deux ans d'un bateau en bois, et bien, mieux vaut le donner a des personnes qui vont le choyer sinon sans entretiens c'est le fond rapidement.
Bon au bout du compte, du coup, toute cette histoire de pêche et de navigations ça s'est retrouvé a l'eau et me voilà en montage...

Bon je raconte ma vie et des histoires, si c'est trop j'arrête, faut me dire mais je me dis que quelques comptines font passer le confinement...
A vous de dire comme déjà dit. En tout cas, je pense qu'on a tous une tranche de vie qui vaut a être raconté...

Et vlan, encore un pavé de plus... il y a quasi de quoi faire une barricade.

Bonne soirée
Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Caraxès

Caraxès


Masculin Nombre de messages : 1229
Age : 22
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/04/2020

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 06:46

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 612313 motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 612313 aa.n.s & Caraxès: vôtre spécialiste du pavé numérique depuis 2020!

Plus sérieusement, je ne sais pas commemt ça c'est aguiller à l'international mais en Suisse les anciennes version (en tout cas) des Vitara ont une gamme longue et une gamme courte. Un deuxième levier de vitesse à coter permet de choisir. Beaucoup de jeunes ont acquis de vieilles Suzuki et pour les faire homologuée en agricole. Ils ont du faire souder le levier de gamme.

Chez les vignerons ce genre de voiture sont légion car elles sont petite et maniable. Idéal pour se déplacer sur les micro route agricole. Les paysans ont généralement du plus puissant, Defender et autre Toyota Land Cruiser. Mais n'imaginez pas la version 2020 mais bien la version ancienne tout en acier avec le confort au minimum.

Il est alors fréquent qu'en 3ème du cycle (dernière année d'école obligatoire 14-15 ans) des jeunes viennent en cours en jeep agricole. Ces personnes là n'ont souvent pas vraiment le choix car ils habite dans des trous et doivent faire le premier bout au moins en jeep agricole avant de pouvoir prendre le bus. Et ça c'est quand ils ne se garaient pas devant l'école si ils n'habitaient pas trop loin.

En partant du postulat que la Suisse est un ovni européen avec son système de permis agricole (j'imagine que ça éxiste quand même dans d'autres pays) il est logique de procéder comme ça. Pas assez rentable pour une marque de fabriquer une jeep spécialement dédiée au permis agricole alors qu'il suffit de bloquer le levier de gamme des voitures éxistante.

J'aimerais divaguer plus mais je n'ai pas le temps, le travail m'apelle....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PIJO3007

PIJO3007


Masculin Nombre de messages : 13161
Age : 67
Localisation : Manduel (GARD)
Date d'inscription : 01/01/2008

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 08:39

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 612313

bonjour à tous les deux
Même si c'est un peu hors sujet, ces digressions sont utiles car elles permettent de mieux se connaître !
Il eût fallu que ces "Jeep agricoles suisses" existent en France dans les années 70.
En effet je suis originaire d'un trou perdu au fin fond de l'Ardèche et pour aller au Lycée Technique à Aubenas j'avais 75 km de route.
Et comme il n'y avait pas de bus, c'étaient mes parents et ceux de mon copain qui nous amenaient et venaient nous chercher une fois par semaine....
Comme j'avais pris du retard j'ai eu le permis pour les deux dernières années d'études.
Mon Papa avait semé des haricots pour que je me fasse suffisamment d'argent l'été pour acheter une vieille 2cv à 1000 Francs
ce qui lui a évité ensuite de m'accompagner ! Mon copain payait le carburant et moi les autres frais de voiture.

Chez nous, pas de 4x4 avec levier bloqué en lentes mais des voitures sans permis qui roulent à 45 km/h.
Le problème c'est qu'elles sont chères et beaucoup de parents n'y ont pas confiance question sécurité.

Certains râlent quand ils sont bloqués derrière ces voiturettes...j'imagine ce que ça serait derrière un motoculteur et sa remorque à 20 km/h
a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
dpx

dpx


Masculin Nombre de messages : 906
Age : 69
Localisation : Nord Isère
Date d'inscription : 03/10/2010

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 09:11

matraque1 vous tous!

Il y a en France une réglementation pour la vitesse des tracteur:
https://www.terre-net.fr/materiel-agricole/tracteur-quad/article/des-tracteurs-a-plus-de-40-km-h-c-est-maintenant-possible-207-172390.html

Il y avait un autre article qui détaillait mieux les OBLIGATIONS DU CONDUCTEUR .

Ce qu'il faut retenir c'est que la vitesse homologuée -autorisée- est celle du tracteur nu. La vitesse autorisée est celle de l'outil agricole accroché

Le problème, c'est que tous cela est réglementé par une  loi à la  Française, bien touffue, bien interprétable pour que chacun puisse l'interpréter à son avantage.

A savoir, un particulier doit avoir le permis B pour conduire un tracteur hors travail salarié ou non dans une ferme, sauf que ... personne n'a le même avis la question de savoir si cela lui donne le droit de conduire avec une remorque de plusieurs tonne accrochée . Selon certains  la notion agricole englobe le matériel, d'autre disent non. Soyons sur qu' en cas d'accident, les assurances diront non.
Dans le BTP on voit de nombreuses entreprises acheter des tracteurs pour charrier les substrats. Cela pour éviter de payer des permis PL et+ au personnel. Sont elles dans la légalité? Oui disent les uns, non répondent d'autres.

Pour les agriculteurs, pourtant dispensé dans le cadre professionnel (attention de ne pas faire un détour pour acheter le pain) si le tracteur dépasse les 40km heure, il doit avoir le permis correspondant à la charge totale.

Les tracteurs modernes ne sont pas plus dangereux que le poids lourds. Les distances de freinage sont   équivalentes  au poids lourds.

J'ai conduit pendant 30 ans des tracteurs agricole en entreprise, tout en étant professionnellement  responsable dans un entrepôt logistique. Je peux dirent que les accidents sont trop souvent et majoritairement du à celui qui est au volant, dans les deux cas.
Revenir en haut Aller en bas
Fanch-c




Masculin Nombre de messages : 1290
Age : 56
Localisation : ste Anne d'Auray
Date d'inscription : 06/09/2017

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 12:08

Pour les jeunes 14 - 16 ou 18 ans en voiturette vous préférez quoi : un gus dans une "pré-voiture" qui a deux ans à prendre soin d'un engin qu'il devra revendre et ne pas perdre d'argent dessus ou un 2 roues qui sera plus casse gueule et plus facilement matraqué qu'une voiturette ?

Ca fait bizarre de le dire mais la "voiturette" pour un ados qui sera au sec et en meilleure sécurité avec la responsabilité de la conserver au mieux ..... s'est pas une mauvaise solution !

Pourtant je déteste les "chicanes mobiles" !!! .. Sauf celle qui sont marrantes.


Dernière édition par Fanch-c le Mer 04 Nov 2020, 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caraxès

Caraxès


Masculin Nombre de messages : 1229
Age : 22
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/04/2020

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 13:13

Bonjour

Maintenant que le débat est ouvert j'ai une question que j'aborderais après.

Le permis agricole (permis G) Suisse est pratique et il me convient tout à fait. Mais il n'est pas parfait pour autant. Limité à 30km/h sans permis remorque. C'est pour ça qu'il existe le permis G40. En gros c'est une évolution du permis G. En plus de l'éxamen théorique il y a un examen pratique. Il faut se rendre à l'examen (2 jours) avec un tracteur remplissant certaines conditions. Au final ce permis permet de conduire des engins agricole (plaque verte) roulant à 40km/h maximum. Et le permis remorque est déliveré avec et valable pour la voiture.

Vient alors ma question: L'autre jour avec mon père on à déchargé une fendeuse fixée sur un chassis de remorque, elle pèse un bon 300kg avec l'huile hydraulique. Pour le déplacer on l'a attelé à l'Aebi puisqu'il est muni du crochet remorque homologué (je ne sais même pas si lors de l'homologation le type à vu le crochet) et est infiniment plus maniable que la Duster du paternel. Pour me rendre derrière la maison en vue de réparation de la fendeuse j'ai du passer par la route communale certes seulement sur 100mètres mais une question m'est venue à ce moment là.
Ai-je le droit moi qui ne suis titulaire que du permis G de conduire avec une remorque attelée à l'Aebi? Ce à quoi mon père m'a dit "As-tu le droit de conduire un Aebi en sachant qu'il a une remorque à traction de base?" J'avoue que je n'en sais rien et je n'ai pas trouvé réponse dans la loi. Qu'est ce qui est considéré comme un tracteur? La partie motrice seule ou la partie motrice et la remorque. Comme je l'ai dit plus haut a l'expertise les remorques ne sont pas prise en compte à l'excéption des remorques officielle. Bon ça ne change rien car je conduis déjà et je conduirais encore. Jusqu'à ce que je passe soit le permis G40 soit le permis voitire puis le permis remorque.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
abarthh

abarthh


Masculin Nombre de messages : 562
Age : 57
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 10/08/2014

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 14:57

en france c'est simple et pas simple ...

tout ce qui doit rouler sur la route doit avoir une carte grise et une assurance

un tracteur , pour un particulier , ne doit pas depasser 3.5 t , sinon permis poids lourds obligatoire

un tracteur dans une ferme , pas besoin de permis, peu importe le poids, que ce soit pour l'exploitant ou pour le(s) salariés, le salarié doit juste avoir une autorisation de conduite delivrée par son patron, je le sais car c'est mon cas et mon patron pour etre en regle a pris ses renseignement avant de m'embaucher .
en moisson il m'arrive souvent d'aller livrer le grain a la cooperative , 10 kms de route , et sur la balance l'ensemble depasse souvent les 40 t

aprés chez nous les motocs n'ont pas de carte grise , donc theoriquement interdiction de circuler sur la voie publique. mais aprés la legislation dit que tout vehicule automoteur (donc tout vehicule a moteur ou on ne marche pas derriere) doit obligatoirement etre assuré meme sans jamais aller sur la voie publique, donc motoc avec remorque , sulky , les tracteurs tondeuses etc ... tout ca doit etre assuré
Revenir en haut Aller en bas
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 21:36

Bonjour merci pour ces éclairages précieux ! Mon voisin sera sans doute heureux de savoir qu'en théorie il a le droit de conduire son tracteur sur la route mais peut être qu'il dépasse le poids maximum ???
Par contre d'après ce que j'ai pu lire, certains membres sur ce forum ont réussi a avoir une carte grise pour leur motoculteur d'après leur dires et je ne sais même pas si ils étaient vraiment équipé pour: feux et catadioptres freins pour un arrêt de la machine sur x mètres maximum (je dois avoir un livre là dessus quelque part qui le précise, freins de parking ou blocage de freins, klaxon d'avertissement sonore etc... Comme par exemple sont équipe la plus part des Aebi d'origine.
De très rares Staub le sont aussi (d'après ce que j'ai pu voir, principalement des pp3, ,ceux là, ont généralement aussi la plaque des mines donc des facilités pour obtenir une carte grise,  ils n'ont pas le frein sur roues mais les freins de la remorque peuvent suffire... Il me semble me souvenir d'un pp5 aussi... (il faut chercher sur le forum a "plaque des mines")
Pour ceux qui ont des Staub les plaques de mines sont les mêmes mais bien sûr pour chaque modèle donc il suffirait d'équiper le Staub de feux etc et trouver un exemple de plaque de mines concernant son modèle pour en connaitre la date (date de première mise en circulation. Sur ce forum on la trouve pour les pp3 et pour le pp5 il me semble. J'ai demandé a la cantonade sur le forum pour un pp4 mais je n'ai trouvé aucune réponse.
Pourtant c'est assez simple: ceux qui sont équipés des phares d'origines donc qui ont une bobine lumière ont certainement aussi la plaque des mines. L'autorisation des mines est par contre valable pour toute la série donc c'est pas parce que la plaque n'est pas présente que la conception du motoc n'a pas fait l'objet d'une autorisation de mise en circulation...
Staub vendait d'ailleurs un kit électrification pour permettre que le motoc soit compatible avec le code de la route ce qui veut bien dire qu'on pouvait avoir une homologation après coup sans que cette plaque soit apposée.
On ne demande d'ailleurs a personne d'avoir le papier barré rouge dans sur soit ou dans ses affaires, ce sont des papiers qui sont archivés quelque part.
Quand j'aurais récupéré la remorque d'origine qui m'attends (sauf catastrophe d'ici là) je vais tenter l'obtention de la carte grise via la Fédération Française des véhicules anciens, ces les seuls qui éventuellement peuvent aider à la mise en circulation.
A moins que quelqu'un soit en possession soit du barré rouge d'un am75 ou en possession d'un am75 avec la plaque des mines.... ???
Enfin quoi ? Ces machines ont été vendues aussi en France, elles l'étaient pour circuler avec des remorques il y a forcément eu des autorisations de circuler.
Je ne pense pas que tout les Savoyards aient importé leur machines illégalement.
La douanes Suisses avec ses douanes frontalières étaient parmi les douanes les plus sévères il me semble (je ne parle pas des banques mais des douanes...) ?
Bref ça a forcément fait l'objet d'autorisations quelques part.
Mon am75 est de 1969 et avant j'avais un ciao triporteur 49,9cm3 (ceux avec la caisse devant) il datait de 1970 ou 71 (j'ai oublié) il portait une plaque avec date de mise en circulation en France ça veut dire que dans ces années là c'était déjà en vigueur.
La seul différence c'est que ce n'était pas forcément considéré comme un engin agricole mais plutôt d'espace vert.
Il était soit équipe de le caisse avant et donc plus un engin d'espace vert ou de transport, soit avec une sorte de godet ou plutôt brouette basculante, pour l'entretien des parcs et le ramassage de feuilles mortes, soit équipé d'un râteler pour y accrocher de 4 a 6 poubelles en fer comme ça se faisait en ville et parcs avant, en configuration véhicule éboueur donc...
Bref on est un peu dans les même domaines quand même c'est a dire ce n'était pas des véhicules dit de "tourisme"...
Je reviendrais sur la vitesse plus tard car j'ai fait une ballade de 2 heures dans la montagne aujourd'hui.
Euh non, pardon, une ballade d'1 heure à moins d'un kilomètre de mon domicile...).

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 21:43

Fanch-c a écrit:
Pour les jeunes 14 - 16 ou 18 ans en voiturette vous préférez quoi : un gus dans une "pré-voiture" qui a deux ans à prendre soin d'un engin qu'il devra revendre et ne pas perdre d'argent dessus ou un 2 roues qui sera plus casse gueule et plus facilement matraqué qu'une voiturette ?

Ca fait bizarre de le dire mais la "voiturette" pour un ados qui sera au sec et en meilleure sécurité avec la responsabilité de la conserver au mieux ..... s'est pas une mauvaise solution !

Pourtant je déteste les "chicanes mobiles" !!! .. Sauf celle qui sont marrantes.

Oh moi je les aime bien, mais celles de transport qui ne sont pas des voitures mais des transporteurs.
Le seul problème c'est que c'est horriblement cher et aussi qu'il n'y a que 2 places dedans,  3 places ça m'aurait bien convenu...
Revenir en haut Aller en bas
Caraxès

Caraxès


Masculin Nombre de messages : 1229
Age : 22
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/04/2020

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 22:23

C'est quoi la plaque de mine?

Autre question. Comment ça fonctionne à l'international? Aurais-je le droit de rouler en France avec le permis de circulation Suisse comme pour les voitures...
Pas que j'ai envie de faire un tour de monoaxe en France mais plutot si par exemple tu achète un AM75 en Suisse qui est homologué. Donc tu l'achète avec son permis de circulation suisse. Est-ce qu'il aurait une quelquonque valeur en France au yeux de la loi?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
abarthh

abarthh


Masculin Nombre de messages : 562
Age : 57
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 10/08/2014

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyMer 04 Nov 2020, 22:26

Caraxès a écrit:
C'est quoi la plaque de mine?

Autre question. Comment ça fonctionne à l'international? Aurais-je le droit de rouler en France avec le permis de circulation Suisse comme pour les voitures...
Pas que j'ai envie de faire un tour de monoaxe en France mais plutot si par exemple tu achète un AM75 en Suisse qui est homologué. Donc tu l'achète avec son permis de circulation suisse. Est-ce qu'il aurait une quelquonque valeur en France au yeux de la loi?

non je ne pense pas qu'il ait une valeur en france car il n'est pas homologué , il faudrait le passer a la reception des mines a titre isolé et la c'est quasi impossible qu'il passe avec les normes actuelles.
si certains motocs ont eu des cartes grises en france , c'etait dans les années 50 ou 60 (ou avant) la c'etait encore possible , maintenant c'est quasi impossible
Revenir en haut Aller en bas
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyJeu 05 Nov 2020, 00:17

bon, me revoilà pour la vitesse... donc comme dit plus haut j'ai fais une virée en famille, femme et enfants dans la remorque. On est monté a 896 mètre d'altitude en partant de 712 environ, vitesse 1ere puis 3emme puis 2eme puis 1ere, parfois avec blocage de différentiel car il y a des passages scabreux, j'ai aussi fait un peu la godille car parfois ça patinait sec.

En fait je voulais vérifier le parcours pour me rendre copte d'une partie du trajet et voir quel était le degrés de pentes moyenne mais les mesures de distance sur le cadastre et surtout la non homogénéité des pentes donne des résultats pas du tout exploitables: en gros ce que je trouve c'est une  descente d'un dénivelé de 186 mères sur 2200 mètres de distance. on tournerait sur une pente moyenne d'environ 9% hors ce qu'on a descendu était bien plus abrupte que ça il me semble. il doit y avoir une erreur là dedans quelque part...

Bon J'ai aussi fais trois erreurs de pilotage:

- La première: A un moment. mon fils de 5 an avait repéré une coulemelle et on a fait un arrêté dans la pente. au moment de repartir j'avais enclenché le blocage de différentiel et c'est repartit, sauf que dans les cailloux ça secouait bizarrement... il ma fallu quand même une bonne dizaine de mètres pour m’apercevoir que j'avais laissé les freins de la remorque verrouillé, pourtant elle freine bien cette remorque. Du coup elle sautillait sur les cailloux au lieu de rouler.
Logique, mais la route était tellement caillouteuse et houleuse que c'était difficile a détecter...

On monte au relais sans trop d'encombres et on redescends par l'autre côté.
Une pente vraiment vertigineuse mais tout se présente bien en 1ere vitesse au milieu des cailloux des racines des ornières et autres trous et bosses. L'am 75 s'est comporté comme un chef, magnifique et impressionnant, maniable malgré les embuches. Ma compagne et les enfants sont même resté dans la remorque malgré la houle.
On a tellement été chahuté dans la descente qu'on a décidé de faire un détours et de passer par le chemin en partie goudronné.
On en profite on fonce en 4eme mais comme le plus petit s'est endormi dans la remorque je décide d'aller plus lentement et je change de vitesse.

- Deuxième erreur (assez grosse celle là): au démarrage en 2de je cale... Bizarre... on était sur une très légère descente, ça ne devrait pas... Je redémarre le moteur et saute vite sur le siège... Ayant calé je n'avais pas fait attention a me remettre au point mort du coup il commençait a partir... Bon a cette vitesse là ça ne craignait pas grand chose mais c'est une grosse erreur quand même...

Suite a ça le moteur commence a faire des siennes alors je me dis qu'on en a fait peut être un peu trop mais bon il marchait tellement bien que c'était étonnant...

- La troisième: et bien on était tout simplement en panne d’essence... On a quand même réussi a aller jusqu'à la dernière épingle de la route qui mène chez nous. Tout de même c'est un peu ballot de ma part...

Bon en tout cas aujourd'hui l'histoire du synchronisme entre  l'embrayage, débrayage et le freinage ça commence a rentrer dans mes mœurs...

Du coup profitant de la panne d'essence, dans la descente qui n'est pas dangereuse je décide du test que je voulais faire:
comment est ce qu'il se comporte quand le moteur cale en pleine descente pour une raison quelconque?

Surtout que JP disait qu'ils n'avaient pas une très grande compression et que le frein moteur il fallait pas trop y compter non plus...

J'ai essayé a toute les vitesse sauf la marche arrière bien sûr. 
Et bien c'est très largement positif même en 4eme il s’arrête net dans une pente pourtant respectable.
Je ne l'ai pas laissé prendre trop de vitesse quand même car j'avais toujours tout le monde dans la remorque...
Mais de toute façon en cas de panne subite on est pas dans un triple galop.
Ce test m’intéressait particulièrement par rapport a la sécurité et aux histoires de coupe circuit, ou poignée de sécurité de l'homme mort etc.
Sur mon Staub j'avais donc forcément l'embrayage automatique ce qui veut dire qu'en cas de panne du moteur l'embrayage se débraye puisque les masselottes et mâchoires sont du côté moteur.
La cloche et la sangle de cloche est du côté boite de vitesse.
Une poignée de coupe circuit sur un Staub pp dans une pente peut donc être la pire des choses... Un Staub en 1ere et en marche est donc moins dangereux qu'un Staub dont le moteur cale ou dont on fait caler le moteur par un système de coupe circuit. La ou j'ai un doute c'est que dans mon souvenir dans le mode d'emploi ils disent qu'en cas de calage la sangle de frein cloche est inopérante. Chose qui contredit mon raisonnement.
C'est donc a vérifier mais il me semble bien que la sangle est côté boite et les mâchoires sont côté moteur... Si j'ai raison, monter un système d'homme mort sur un pp Staub c'est criminel...(potentiellement je veux dire).

Bref pour revenir aux histoires de vitesses des motoculteurs L'aebi se comporte vraiment très bien a toute les vitesses même si en 4eme on ressent des flottements due ou différentiel. La première en descente même dans des chemins plutôt périlleux offre un frein moteur excellent (on était pas très chargé mais entre le poids de la remorque elle même et tout les passagers ça devait faire dans les 270 a 300 kg environ qui poussent (pas beaucoup quand même) mais je n'ai entendu en tout cas aucun changement du comportement du moteur ni ressenti quelques changements sur les mancherons dans cette descente en freinant de la remorque ou en ne freinant pas.
 Cette machine c'est vraiment un plaisir a piloter mis a part tout les gaz d'échappement puant qu'on respire en le conduisant.
Bon sans remorque motrice il y a toujours le problème du dérapage. des poids a l'avant s'imposent vraiment (peut être même avec une motrice ?).

C'est encore un pavé mais il est difficile de dire les choses en trois mots

salutations
Revenir en haut Aller en bas
aa.n.s

aa.n.s


Masculin Nombre de messages : 538
Age : 53
Localisation : France / Désaignes 07570
Date d'inscription : 06/01/2019

motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 EmptyJeu 05 Nov 2020, 00:40

Caraxès a écrit:
C'est quoi la plaque de mine?

Autre question. Comment ça fonctionne à l'international? Aurais-je le droit de rouler en France avec le permis de circulation Suisse comme pour les voitures...
Pas que j'ai envie de faire un tour de monoaxe en France mais plutot si par exemple tu achète un AM75 en Suisse qui est homologué. Donc tu l'achète avec son permis de circulation suisse. Est-ce qu'il aurait une quelquonque valeur en France au yeux de la loi?
la plaque des mines c'est une petite plaque rivetée sur le chassie qui indique la date de première mise en circulation en France ou la date de réception je ne sais plus je vais voir si je retrouve une photo.(la date d'autorisation de circuler en France en gros) Mais il est possible que je dise des âneries car il y a cette plaque et le document dit "barré rouge" que j'associe mais ta question me donne des doutes tout a coup...
Salutations.
Ps: pour une visite touristique d'un Suisse en France en véhicule homologué en Suisse ça peut peut être le faire mais est ce qu'un permis agricole suisse marche en France ?????? Par contre un Français en France sur une machine Suisse homologuée uniquement en Suisse je crois que c'est pas du tout possible.
J'ai un vague souvenir qu'enfant, là ou j'habitais, en France, des Français n'avaient pas le droit de conduire une voiture avec immatriculation Suisse. Un Allemand avait par contre le droit de conduire une voiture Suisse en France. Mais je crois que tout ça, concernant les voitures avant, c'est des histoires d'import export de taxes et non d’homologations... Tout ça est très compliqué en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?   motoculteur - A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ? - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» A QUELLE VITESSE ROULE UN MOTOCULTEUR AGRIA ?
» A quel vitesse ca roule
» quelle vitesse pour labour ?
» pompe hydrolique Bosch : quelle vitesse d'entraînement ?
» quelle est la marque de mon motoculteur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan :: Présentation :: Présentation de vos machines-
Sauter vers: