Les eaux du Néouvielle
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan
Bienvenue sur le forum T.M.A. !

Tracteurs et Motoculteurs d'Antan


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les eaux du Néouvielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel31

avatar

Masculin Nombre de messages : 4993
Age : 68
Localisation : Rieux (Haute-Garonne)
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Les eaux du Néouvielle   Lun 31 Juil 2017, 14:08

Bonjour à tous.

Les lacs les plus grands du Massif du Néouvielle sont le lac d’Aubert, d’Aumar, de Cap-de-Long, d’Orédon et de l’Oule.
Ces lacs d’origine glaciaire furent surélevés à partir de la fin du XIXe siècle, puis réaménagés récemment, et fournissent l’eau au piémont ainsi que l’énergie électrique.
A l’est du massif, en amont du lac de l’Oule, se trouve un ensemble de lacs plus petits qui s’étagent dans un cadre à la fois minéral et végétal d’une beauté sauvage.

Le micro climat chaud et sec qui sévit ici a permis à la limite de la vie d’atteindre des altitudes inhabituelles.
Wikipedia : « Avec son climat avantageux, le massif de Néouvielle décroche plusieurs records en termes de limites de la vie avec l'altitude. Ainsi on retrouve la plus haute forêt d'Europe de pins à crochets, à 2600 mètres, le digitale pourpre, jusqu'à 1815 mètres d’altitude sur les berges du lac de l'Oule et le crapaud accoucheur, vit jusqu’à 2400 mètres. Ce dernier reste têtard pendant près de dix ans. »

Notre parcours démarre au col de Portet en suivant le GR10 et domine le Lac de l’Oule de plus de 300 m.



Un petit « coucou » au Pic de Néouvielle.



Bientôt, le but de notre randonnée se dévoile : le Pic de Bastan



En remontant vers le nord, le sentier se rapproche des lacs de Bastan.
Le premier, le lac Inférieur, est laissé en contrebas sur la gauche. Plus loin , l’itinéraire rejoint le fond de la vallée et longe un minuscule laquet aux eaux tellement calmes que la réflexion du pic de Bastan est parfaite.



C’est mieux à l’endroit !



Un peu plus haut, nous arrivons au niveau des lacs du Milieu.







Encore une montée et nous longeons le lac Supérieur.





Après avoir suivi un cheminement assez long au milieu de gros rochers, nous finissons par nous approcher de la rude montée finale qui conduit au col de Bastanet.



Une fois au col, nous découvrons de l’autre côté, la haute vallée du Campana de Cloutou, avec le lac de la Hourquette au premier plan.



D’où nous venons :



Où nous allons :



Assez large au début, le sentier file en écharpe vers le petit replat visible au loin, sous le sommet.



Afin d’éviter un sol trop fuyant, nous bifurquons à droite afin de rejoindre la crête. De là, la vue sur le Pic du Midi de Bigorre est parfaite.





Une fois le replat atteint, il faut marcher sur une petite vire assez aérienne, mais sans danger en l’absence de vertige.
Il faut ensuite remonter une courte cheminée pentue à souhait (à droite sur la première photo).





Derrière, le chemin continue, toujours aussi raide, avant d’entamer une courte descente vers le versant arrière. Nous préférons finir l’ascension en escaladant tout droit les derniers rochers sous le sommet.



Nous y sommes et la vue est immense !
La suite des lacs de la vallée du Bastan que nous venons de remonter.



Le lac de l’Oule



La multitude des lacs de la vallée du Campana de Cloutou.



De l’autre côté de la Hourquette de Caderolles, le grand lac de Bastan (ou de Port Bielh).



Le haut de la vallée de Port Bielh.





Après avoir pris mille précautions pour éviter de faire tomber des pierres (et nous, accessoirement, de chuter), nous sommes de retour au col de Bastanet, prêts a entamer la redescente de la vallée de Bastan.



La lumière étant maintenant meilleure, les lacs présentent de belles couleurs.
Le lac Supérieur :







Celui du Milieu :





Le laquet qui n’offre plus aucun reflet :



Un aperçu fugitif du lac Inférieur :



Et enfin le lac de l’Oule :







Enfin, assez pénible par sa longueur et sa monotonie, le sentier remonte et finit par nous ramener au parking du col de Portet, fin de la randonnée.

A bientôt.

_________________
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gelam

avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 60
Localisation : 10
Date d'inscription : 19/08/2013

MessageSujet: Re: Les eaux du Néouvielle   Lun 31 Juil 2017, 14:43

Bonjour Michel, que c'est beau, tu as bien de la chance de vivre au milieu de ce paradis.
Cdlt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
larégionpoitou

avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 31
Localisation : En France...
Date d'inscription : 09/02/2017

MessageSujet: Re: Les eaux du Néouvielle   Lun 31 Juil 2017, 21:04

Bonjour à tous,

Belles images de montagne, cela change un peu, mais tes photos sont aussi belles que tes moteurs restaurés..


Bonne mécanique et bonne balade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les eaux du Néouvielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les eaux du Néouvielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les eaux claires
» 01/08/10 forges-les-eaux
» Salut pecheurs d'eaux vives
» Le Cam sauvé des eaux froides
» eaux marron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan :: Coin détente .... :: Randonnée, nature et faune sauvage-
Sauter vers: