Capitaine
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan
Bienvenue sur le forum T.M.A. !
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Capitaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
françois85



Masculin Nombre de messages : 4082
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Capitaine   Lun 28 Nov 2016, 18:33

Bonjour les amis

Comme certains le savent déjà, j'ai acquis cet été un moteur Capitaine. Il est maintenant restauré et fonctionne à merveille. Je vais donc vous raconter tout ça. Avant, allez faire un tour là :
http://mototracteurs.forumactif.com/t9559-derniere-decouverte?highlight=capitaine

Vous verrez que Nicolas L. avait ouvert la voie.
J'ai donc trouvé ce moteur sur une annonce :


Comme il n'avait pas sa plaque, le propriétaire a pensé que c'était un moteur Poyaud. Il faut dire que c'est Abel Poyaud lui même qui l'avait donné au père du vendeur qui devait le restaurer. Le voilà dans ma remorque :










C'est ce moteur là avec sa pompe :


Chez moi après un bon nettoyage :








Un peu d'histoire : Emile Capitaine, comme son nom ne l'indique pas, était un inventeur allemand à Leipzig. Il a mis au point des moteur à pétrole à la fin de dix-neuvième siècle. Ces moteurs ont tous été construits dans cette ville par plusieurs constructeurs et vendus en France sous plusieurs marques : Grob, Lacroix, Merlin et Herlicq. Ce moteur devrait probablement avoir une plaque comme celle-là :


Louis Herlicq étant le vendeur français des moteurs construits par P. Swidersky à Leipzig.
Ces moteurs ont un fonctionnement particulier qui les place un peu comme avant-gardistes des moteurs Diesel. Le pétrole est amené dans un vaporisateur, chauffé lui-même par un chalumeau à pétrole attenant au moteur.Mélangée à l'air de l'admission, cette vapeur de pétrole s'enflamme seule lors de la compression. Donc, pas d'allumage extérieur, pas de tube à incandescence et pas de boule chaude.
Voilà le vaporisateur et son chalumeau avant restauration.


J'avais amenè ce Capitaine à Giverny au mois de septembre, et l'avait exposé comme je l'avais trouvé. Il y resté dans l'attente d'une restauration en règle avec de vrais "compétents" car cette remise en marche nécessite des capacités mécaniques que je suis loin de posséder. C'est le début de cette restauration que je vous conterai au prochain épisode.

A bientôt

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel31



Masculin Nombre de messages : 4594
Age : 68
Localisation : Rieux (Haute-Garonne)
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Capitaine   Lun 28 Nov 2016, 18:41

Bonsoir François.

Ah ben zut alors, la suite est au prochain numéro !
Ne nous fais pas attendre trop longtemps...

_________________
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois85



Masculin Nombre de messages : 4082
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Lun 28 Nov 2016, 18:47

Bonsoir Michel

Nous venons de passer 15 jours à trois ou quatre selon les jours pour le faire beau, c'est normal que je vous fasse mijoter un petit peu.

Bonne soirée

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mick78



Masculin Nombre de messages : 175
Age : 43
Localisation : evecquemont 78
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: Capitaine   Lun 28 Nov 2016, 21:48

Bonsoir François,

Moi aussi je suis impatient de connaitre la suite ... surtout que j'ai eu des brèves ...
alors j'ai pensé à vous ce week ! je suis peut être exigent mais une petite vidéo
serait parfait Laughing

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PIJO3007



Masculin Nombre de messages : 8224
Age : 61
Localisation : Banlieue NIMES
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Capitaine   Mar 29 Nov 2016, 07:26

Bonjour
Certains ont envie de dire "François Président" (pour la 3ème fois)
pour nous ici, ce serait plutôt : "FRANCOIS CAPITAINE"


allez ! vite ! on a assez mijoté, ça colle au fond de la marmite ! war1

a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois85



Masculin Nombre de messages : 4082
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Mar 29 Nov 2016, 17:35

Bonjour

Aujourd'hui voyons ce qu'il manque et ce qu'il faut faire. (Les photos du démontage sont soit de Jean Pierre, soit les miennes.)
Tout d'abord, ce qui saute aux yeux, c'est que le graisseur compte gouttes à 5 sorties est cassé au niveau de la bride qui le fixe au moteur :




Et aussi qu'il lui manque son chapeau :


Il manque aussi la 'trompette" de l'admission de l'air :


Ce moteur avait très peu tourné, aucune usure ne sera constatée au cours du démontage, par contre, deux mécanismes ont été retirés une pièce de la régulation et le mécanisme qui entraîne la pompe à air pendant la marche du moteur :
La pièce manquante de la régulation se trouve à ce niveau :


Elle fait le lien entre le "marteau en haut et la pièce pivotante portant la roulette du régulateur, en bas :


Pour ce qui est du mécanisme de la pompe à air, il passe par ce trou de la trappe de visite :


Est commandé par une prise excentrée en bout de l'arbre à cames (le plus gros trou sur la came) :


Et pivote sur ce bout d'arbre intermédiaire :


Le pétrole, qui sert à la fois de combustible et qui alimente le chalumeau, est stocké dans le socle, dans un réservoir étanche qui est mis sous pression par la pompe à air. Il faut donc pomper à la main avant le démarrage, puis une fois le niveau de pression suffisant, brancher le mécanisme (manquant) qui entraîne la pompe pendant que le moteur fonctionne.
Autre travail en perspective, changer tous les tuyaux de cuivre qui ont été malmenés pendant les différents transports.
Enfin, il faudra aussi faire une contre-bride à l'arrivée d'air en haut du moteur et à l'entrée et à la sortie de la pompe à eau pour y fixer les tuyaux quand la pompe sera en fonction.
Le démontage a commencé avant mon arrivée sur place :
René et Jean Claude sortent la pompe à eau :


Puis c'est au tour de la culasse :


Le cylindre avec son piston. Nous avons choisi de ne pas sortir le piston car il paraissait en très bon état et nous évitions ainsi de faire de la casse au niveau des segments :


René et François se débattent avec le vilebrequin :


Pour le sortir, après avoir retiré le volant, il a fallut non seulement retirer les chapeaux des paliers, mais aussi les coussinets inférieurs et même les goujons de fixation des palier. Cela à cause de ces bon dieu de larmiers en bronze qui servent à récupérer l'huile en trop des paliers :


Les coussinets, sans aucune traces d'usure :


Sur l'établi, les pièces démontées :




La pompe à pétrole :


Enfin, le Capitaine "en chemise", suspendu :


Voilà pour aujourd'hui, demain nous verrons le début du remontage et la fabrication des pièces manquantes.

Bonne soirée

François


Dernière édition par françois85 le Mer 30 Nov 2016, 01:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel31



Masculin Nombre de messages : 4594
Age : 68
Localisation : Rieux (Haute-Garonne)
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Capitaine   Mar 29 Nov 2016, 17:49

Bonsoir François.

Ah oui quand même, il y a un peu de travail !
Je me pose une question : vous avez une bonne idée des pièces manquantes et de leur rôle mais pour leur forme exacte, vous avez un modèle ?

_________________
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois85



Masculin Nombre de messages : 4082
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Mar 29 Nov 2016, 18:06

Bonsoir Michel

Pour la pompe à air, oui, nous avons ce dessin :


Par contre, pour la pièce du régulateur, les dessins que nous avons ne correspondent pas à ce qui nous reste sur le moteur. Les photos du moteur de Nico auraient aussi pu nous aider, mais la pièce en question est encore différente. Il a donc fallu cogiter et essayer et modifier jusqu'à trouver la bonne formule. J'ai pu ainsi apprécier la compétence et la patience des frères Guillemard. Je vous montrerai cela demain.

Bonne soirée

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois85



Masculin Nombre de messages : 4082
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Mer 30 Nov 2016, 16:53

Bonjour

Aujourd'hui, la fabrication et restauration des divers éléments.
La pompe à air. Elle est constituée d'un tube de laiton dans lequel coulisse un piston dont les éléments d'étanchéité sont 13 rondelles de caoutchouc. La pompe avait pris des coups, René l'a retapée et l'on a changé tous les "segments" : découpage approximatif par François et passage au tour par Jean Pierre :


Le support de la pompe, avec en dessous, la soupape de décharge réglable qui nous permet d'affiner la pression à l'intérieur du réservoir de pétrole :




La pompe montée :


Nous y avons adjoint un manomètre, nous verrons plus tard qu'il se révèlera bien utile :


La soupape d'échappement, c'est par elle que se fait la régulation ainsi que par la pompe à pétrole :


La pompe à pétrole :


Le fonctionnement est un peu tiré par les cheveux. C'est un petit réservoir rempli de glycérine. Au-dessus surnage le pétrole. Quand la pompe (21) entre dans le réservoir, le niveau augmente et en même temps, le tiroir 14 capture le pétrole qui dépasse pour l'envoyer au vaporisateur :


Le chalumeau, appelé aussi "lampe réchauffeuse" :


Avec son support :


Le fonctionnement : c'est par le trou 40 que sort le pétrole enflammé qui va tenir le vaporisateur au rouge sombre :


Le robinet du chalumeau, le petit ressort qui le tient enfoncé était cassé, René en a fait un tout beau avec un morceau de lame de scie :


Le graisseur compte gouttes (merci Didier) qui a été réparé par René et sera en plus brasé pour plus de solidité :


L'axe du piston, ou le pied de bielle, est graissé par un graisseur genre "stauffer" avec un ressort à l'intérieur:


Le trou de sortie étai diminué ? bouché ? par cet opercule noir. Nous l'avons retiré :


Le travail de Jean et ses élèves, les deux brides de sortie de la pompe à eau et à droite, la contre-bride de l'entrée d'air d'un côté et la sortie de l'eau de refroidissement de l'autre :


C'est Jean Pierre qui se charge en général de la fabrication des pièces manquantes. Il commence par un plan côté :




Puis il réfléchi :


Puis travail à la fraiseuse :


Puis au tour :


L'ébauche :




Et enfin la pièce, ou plutôt les pièces terminées :


La voilà mise en place :


Accrochage provisoire sur la pompe à air, jean Pierre fera plus tard une belle goupille avec bouton moleté pour accrochage rapide :


La deuxième pièce manquante, le dessin et la première ébauche :


Essais de mise en place :


Avec le ressort de rappel :


Cette pièce sera encore ajustée lors des essais de régulation que nous verrons demain ! ....ou plus tard.

Bonne soirée

François


Dernière édition par françois85 le Mer 30 Nov 2016, 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier31



Masculin Nombre de messages : 2221
Age : 35
Localisation : haute garonne et seine maritime
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Mer 30 Nov 2016, 17:25

Passionnant!

olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel31



Masculin Nombre de messages : 4594
Age : 68
Localisation : Rieux (Haute-Garonne)
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Capitaine   Mer 30 Nov 2016, 17:31

Bonsoir à tous.

Y a pas à dire, les mécaniciens de Giverny sont vraiment des artistes !

_________________
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
slvn21



Masculin Nombre de messages : 124
Age : 33
Localisation : Côte d'or
Date d'inscription : 27/06/2014

MessageSujet: Re: Capitaine   Mer 30 Nov 2016, 20:24

Bonsoir

Bravo ! Une magnifique restauration en cours et dans les règles de l art.

Le résultat final promet d etre à la hauteur !

Bon courage à vous

Au revoir

Sylvain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Titti



Masculin Nombre de messages : 945
Age : 38
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Capitaine   Jeu 01 Déc 2016, 00:44

Bonsoir a tous ,
vivement la suite .... c est du beau travail minutieux comme nous aimons les passionnés ,
les plans des pieces sur papier sont remarquable ( moi qui est l'habitude de tout faire sur informatique avec autocad ) .

belle maitrise de l équipe Smile et comme je dit plus haut "vite la suite"

bonne soirée a tous
titti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois85



Masculin Nombre de messages : 4082
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Jeu 01 Déc 2016, 10:56

Bonjour

Suite de la restauration : les tuyaux.
Il a fallu tous les changer, abîmés, tordus, percés ou oxydés. Gilles le minutieux s'est chargé de ceux qui transportent le pétrole :


Il a refait et brasé les collerettes de fixation :


Le quatre tubes du graisseur ont été fait à neuf également, là le départ se fait en collé-battu, René à l'étau :






Voilà ce que ça donne côté graisseur :


Comme ça se baladais un peu, Jean Pierre m'a fait faire des agrafes :






Oui, je sais, j'insiste, trois photos pour 2 bouts de fer c'est abuser. Mais c'est MOI qui les ai faits ! A ce stade, je dois vous dire combien j'ai apprécié ces deux semaines passées en compagnie de mes amis mécaniciens. J'ai observé, j'ai admiré, j'ai appris beaucoup devant leur imagination, leur adresse et leur compétence. J'ai joué le rôle de l'aide, de l'apprenti, du grouillot, du gaffète, du titcho selon que vous soyez parisien, méditerranéen ou pied noir et je me suis régalé. J'ai balayé l'atelier, nettoyé, décrassé et dérouillé les pièces, j'ai fait des joints, plein de joints, j'ai percé des trous (quand ils ne nécessitaient pas trop de précision). J'ai assisté, passer les outils à mes condisciples et toujours dans la bonne humeur et le respect mutuel, sans hiérarchie, chacun à sa place. Je tiens à les remercier publiquement pour l'amitié et la chaleur de ces heures de travail en commun.
René et Jean Pierre en pleine cogitation devant la régulation :





Revenons à notre moteur, et justement à la régulation. Le régulateur lui-même est une seule masselotte logée dans le grand pignon de l'arbre à cames. Il comporte un chemin de roulement en excroissance sur lequel vient s'appuyer la roulette quand la force centrifuge déplace cette masselotte vers l'extérieur :



Cette masselotte est rappelée par un ressort réglable qui permet théoriquement de choisir la vitesse de rotation du moteur. Voilà notre régulateur sans le ressort :


Vous pouvez voir sur la pièce du haut fixée avec 2 vis, le chemin de roulement de le roulette, légèrement en orange. Cette roulette passe habituellement entre la masselotte et le rebord du pignon. Quand la vitesse augmente, la masselotte s'écarte et la roulette suit le chemin orange, se décale et bloque à la fois la soupape d'échappement et la pompe d'alimentation. SAUF QUE ! Ces moteurs sont prévus et réglés pour tourner à 300/360 t/mn, ce qui est beaucoup pour ne faire que les exposer Nous voulions que la vitesse ne dépasse pas les 200 t/mn. Nous avons donc non seulement supprimé le ressort d'origine, mais en plus, rajouté un tout petit ressort entre le rebord du pignon et la masselotte. Après les essais : impeccable, le moteur régule à partir des 200 t/mn.

A ce stade, nous avions remonté le reste du moteur, cylindre, culasse et dessus de culasse. Le voilà sous ses 4 faces :








Puis le volant a été remonté. Il est emmanché sur un cône, sans clavette et n'a pas eu trop de mal à venir :


Sa belle petite flèche en laiton d'origine :


Christian, chez lui, nous a fait un beau chapeau pour le graisseur :




Maintenant, il a fallu poser le moteur sur son socle définitif. J'avais ramené les bouts de bois préparés à la maison :


Chrisrian m'a amicalement offert un vrai pot d'échappement pour moteur fixe :


Demain la suite, avec les premiers essais.

Bon jeudi

François

J'avais oublié, pendant les travaux le Beaujolais nouveau est arrivé. Ça ne nous a pas retardé......pas trop !


Dernière édition par françois85 le Jeu 01 Déc 2016, 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel31



Masculin Nombre de messages : 4594
Age : 68
Localisation : Rieux (Haute-Garonne)
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Capitaine   Jeu 01 Déc 2016, 13:22

Salut François.

Merci pour ce reportage : il est structuré, précis, bien documenté et donc passionnant.

Pour qualifier ton rôle dans l'équipe, il y aurait aussi le terme "arpette". Mais...
Car "Wiktionnaire " nous dit ceci : " À connotation péjorative, un « arpette » désigne plus généralement un débutant inexpérimenté tout juste bon à manœuvrer pelle et balai. " !!!

A bientôt.

_________________
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois85



Masculin Nombre de messages : 4082
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Jeu 01 Déc 2016, 13:35

Merci Michel

Oui, arpette me plait bien aussi, et tant pis pour la connotation péjorative, être l'arpette d'amis si talentueux est un honneur.

A bientôt

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moteur fixe



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 59
Localisation : 89 300 looze
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Capitaine   Jeu 01 Déc 2016, 16:43

bonjour

superbe remise en état
trés bien le reportage.

mes arpettes on bossé un peu.
beaucoup de temps pour faire le programme.
ils sont très faible en maths.

mais voila le résultat.
deux heures d'usinage pour l'intérieur.
3 heures pour l'extérieur.




c'est pas encore fini, il faut faire le filetage en 3/4 gaz.
et le couvercle tenu par 3 petit rivets.
à plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pp60b Nicolas



Masculin Nombre de messages : 595
Age : 28
Localisation : oise
Date d'inscription : 11/03/2013

MessageSujet: Re: Capitaine   Jeu 01 Déc 2016, 16:58

Bonjour

Ils ne sont pas fort en condition de coupe non plus

Le principal c'est qu'ils soient motivés

Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moteur fixe



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 59
Localisation : 89 300 looze
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Capitaine   Jeu 01 Déc 2016, 19:51

bonsoir
pourquoi tu dis ca
je comprends pas???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier31



Masculin Nombre de messages : 2221
Age : 35
Localisation : haute garonne et seine maritime
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Jeu 01 Déc 2016, 20:18

bonsoir,

moi non plus je ne comprends pas, l'état de surface me parait bien.

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PROGRES N425



Masculin Nombre de messages : 631
Age : 65
Localisation : LIEGE BELGIQUE
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Capitaine   Jeu 01 Déc 2016, 20:24

Bonsoir à tous !

Excellent travail, il ne saurait en être autrement à Giverny !

Moi, j'aime bien les langues étrangères : en France on dira Beaujolais nouveau et chez nous on traduit par "huile de coupe".

Bonne continuation les gars !

Cordialement,

PN425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois85



Masculin Nombre de messages : 4082
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Ven 02 Déc 2016, 09:21

Bonjour les amis

Merci Jean et merci à tes élèves. Je vois que vous avez bien travaillé. Cette "trompette" est la dernière pièce qu'il manque pour que le moteur soit bien complet. Voilà à quoi elle va ressembler :


A tout à l'heure

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois85



Masculin Nombre de messages : 4082
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Capitaine   Ven 02 Déc 2016, 11:02

Bonjour

L' échappement. Christian m'a donc offert un pot de détente , nous avion prévu de le fixer sur le châssis bois. C'est René et Christian qui se sont chargés de l'installation :


Voilà :


Puis nous nous sommes attaqués à la pompe à eau. Le corps de pompe :


Les clapets en bronze et leur portée étaient impeccables, même pas besoin de les roder. Le reste des pièces :


La pompe remontée nous nous sommes penchés sur le refroidissement. Comme ce moteur est finalement une moto-pompe, nous avons opté pour le piquage du refroidissement sur la pompe elle-même. Cette pompe possédait en dessous, un tuyau de décharge permettant le détours de l'eau en cas surpression. Nous avons tout d'abord pensé à le supprimer et à mettre des piquages pour le refroidissement , l'un à l'aspiration et l'autre et l'autre au refoulement. Puis , sur une idée de René, nous avons préféré que le retour de l'eau chaude se fasse  directement et visiblement dans le bac à eau qui va alimenter la pompe. Il a fallu de nouveau tordre et adapter des tuyaux de cuivre. René et Christian à la cintreuse :


Christian à la fixation sous la pompe :


Les tuyaux de refroidissement, celui de droite qui descend du haut de la culasse étant le retour de l'eau chaude :


Pour le bac à eau, j'avais choisi une "basse", c'est ainsi que l'on nomme en Vendée ce récipient servant à transporter le raisin pendant les vendanges. Jean pierre l'examine avec soin :


Les essais :
Ils se sont déroulés en plusieurs séquences. Tout d'abord, une sorte de rodage à froid pour contrôler les frottements et régler la régulation, Au Musée, cela se fait en entraînant le moteur avec une poulie fixée sur le gros tour :


Une fois le moteur terminé, nous l'avons tout d'abord démarré avec le tour et sans la pompe, puis, à la main et sans la pompe et enfin, à la main et avec la pompe. Tout c'est bien passé. Le voilà qui tourne et pompe :




Christian, fatigué mais heureux et satisfait contemple l’œuvre commune :


L'équipe des principaux artisans de cette remise en marche. De droite à gauche : Jean Pierre accroupi, René, Christian et François :


Avant les vidéos que vous attendez tous, quelques explications sur le démarrage et le fonctionnement de ce Capitaine. Le pétrole carburant de ce type de moteur est donc stocké dans le socle, mis sous pression par la pompe à air, il est ensuite acheminé d'une part vers la pompe d'alimentation et d'autre part vers le chalumeau qui sert à chauffer le diffuseur ou vaporisateur. Pour démarrer, il faut donc préalablement faire fonctionner ce chalumeau et pour cela, il faut le chauffer lui-même avec une lampe extérieure. Nous utiliserons un chalumeau à gaz. Voilà une vidéo de ce premier chauffage. C'est Christian qui a pris ces premières vidéos, si la qualité n'est pas terrible, il faut lui pardonner, c'était la première fois qu'il se servait de son appareil et n'avait pas les instructions, donc les réglages ont été fait approximativement :


Une fois chaud, c'est la chalumeau seul qui chauffe le diffuseur ou vaporisateur jusqu'à ce que ce dernier soit rouge, sombre la cheminée sert à concentrer la chaleur :


Jean Pierre contrôle l'état du diffuseur :


Le moteur fonctionne !!! et Jean Pierre regarde la température de l'eau de refroidissement :


Dans l'atelier, premier vrai démarrage, nous l'avons laissé tourner ainsi deux bonnes heures :


Lors de la restauration de la pompe à air, je vous disait que le réglage du clapet de décharge sous la pompe était important. En effet, nous nous sommes vite aperçu que le chalumeau chauffait trop fortement le diffuseur et que celui-ci était porté au rouge vif. Ne pouvant pas régler l'alimentation du chalumeau, nous avons vu sur les documents, que le réglage se faisait en changeant la pression dans le réservoir à pétrole. Ainsi nous sommes arrivé à régler cette soupape de façon que la pression ne dépasse pas 0,15 bars (150g). Le manomètre s'est donc révélé très utile.

Allez, pour la route, une dernière vidéo, celle-ci prise avec mon vieil appareil photo et pas terrible non plus :


Voilà, vous savez tout, le moteur va rester au Musée de Mécanique naturelle, à Giverny, à l'abri jusqu'aux prochaines manifestations de l'année prochaine.  Bonne fin de semaine

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeannet
Admin


Masculin Nombre de messages : 6518
Age : 61
Localisation : gironde
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Capitaine   Ven 02 Déc 2016, 13:01

Bonjour,

On passerait des heures à regarder, c'est superbe, captivant, merveilleux!!!!!!!

Continuez, vous êtes parfaits, une belle équipe cheers cheers cheers

A+

serge

_________________
staubophile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel31



Masculin Nombre de messages : 4594
Age : 68
Localisation : Rieux (Haute-Garonne)
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Capitaine   Ven 02 Déc 2016, 13:14

Bonjour François.

Alors ça y est, la saga est terminée !
Il faut dire que le suspense a été à la limite de l'insoutenable.

Oui, c'est un régal de voir et d'entendre tourner ce moteur.

A bientôt.

_________________
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Capitaine   Aujourd'hui à 23:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Capitaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Super cadeau pour le Capitaine
» Le rôle du capitaine ...
» Josh Gorges prochain Capitaine ???
» Jeunechamp, Capitaine courage
» Capitaine crochet #11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan :: MOTEURS FIXES :: Mécanique - Technique - Problème-
Sauter vers: