APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan
Bienvenue sur le forum T.M.A. !

Tracteurs et Motoculteurs d'Antan


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
brunofurlano

avatar

Masculin Nombre de messages : 11148
Age : 57
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 25/05/2010

MessageSujet: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 11:53

Salut les potos !

Pour Nicolas et les potos qui ont des abeilles : Monsanto fait encore des siennes, voici l'article qui m'inquiète :

Citation :

MONSANTO SAISIT ET DÉTRUIT ILLÉGALEMENT DES ABEILLES REINES RÉSISTANTES AU ROUNDUP
·
L’Illinois
saisit illégalement les abeilles résistantes au Roundup de Monsanto, et
tue les reines restantes… La récente loi passée au sénat des USA à
donné des droits sans limites à Monsanto, il n’a pas fallu attendre bien
longtemps avant de constater les premiers effets. A coté de cela,
l’accord de libre échange entre la zone européenne et les États-Unis est
en marche, combien de temps va s’écouler avant que les USA n’imposent
la vision mondialiste et suicidaire de Monsanto à Bruxelle ? Le veilleur

Ils ont détruit 15 ans de ma recherche

Le
département de l’agriculture de l’Illinois a saisi illégalement les
abeilles privées du célèbre naturaliste, Terrence Ingram, sans lui
donner un mandat de perquisition et avant que le tribunal soit mis au
courant de l’affaire, rapporte « Prairie Advocate News ».

Derrière
les violations flagrantes de ses droits constitutionnels se trouve
Monsanto. Ingram faisait des recherches sur les effets du Roundup sur
les abeilles qu’il élève depuis 58 ans.

«Ils ont détruit 15 ans
de ma recherche», a déclaré l’avocat de « Prairie », en volant la
plupart de son élevage. Dans une lettre certifiée du superviseur de
l’inspection des ruchers du département de l’agriculture, Steven D.
Chard a déclaré :

« Au cours d’une inspection de routine de vos
colonies d’abeilles par les inspecteurs … Susan Kivikko et Eleanor
Balson le 23 Octobre 2011, la maladie bactérienne « loque américaine » a
été détecté dans un certain nombre de colonies situées derrière votre
maison… La présence de la maladie dans certains de vos colonies a été
confirmée par les résultats des tests du Laboratoire de recherches
apicoles USDA à Beltsville, Maryland, qui ont analysé les échantillons
prélevés sur votre rucher… »

Ingram peut prouver que ses abeilles
n’ont pas la « loque », et prévoyait de le faire lors d’une audience
prévue en Avril, mais l’État a saisi ses abeilles à la fin de Mars. Ils
ne les ont pas retourné et personne au département de l’agriculture
semble savoir où sont ses abeilles.

Les abeilles auraient été
détruites, ou elles auraient pu être remises à Monsanto pour déterminer
pourquoi certaines de ses abeilles sont résistantes au Roundup. Sans les
abeilles comme preuve, Ingram ne peut tout simplement pas se défendre
contre les fausses accusations de « loque ».

Pire encore, tous
ses reines sont mortes après que Kivikko et Balson aient « inspecté » sa
propriété, en dehors de sa présence et sans mandat.

Fait à
noter, les apiculteurs Illinois vont dans la clandestinité après
l’expérience de Ingram et refusent d’enregistrer leurs ruches, au cas où
l’État essaierait de voler leur propriété privée sur de fausses
allégations.

http://resiliencequebec.wordpress.com/2013/05/27/etats-unis-monsanto-saisit-et-detruit-illegalement-des-abeilles-reines-resistantes-au-roundup/

Cela risque de nous arriver : l'EU a été créée pour offrir de nouveaux marchés aux ricains ! Il faut donc penser à faire quelque chose pour protéger vos ruches avant qu'ils ne viennent les saisir !

Ils veulent tout nous prendre : on marche sur la tête !

Ciao !

Nono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/brunofurlanocluses
PIJO3007

avatar

Masculin Nombre de messages : 8793
Age : 62
Localisation : Banlieue NIMES
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 12:23

Bonjour Nono

A l'inverse, en Europe, on vient d'interdire 3 produits qui étaient mortels pour les abeilles....

http://www.rfi.fr/europe/20130430-trois-pesticides-mortels-abeilles-interdits-europe

A+
JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-licorne-autos.forumactif.org/
Patrick 84



Masculin Nombre de messages : 39
Age : 62
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 12:59

Bonjour toutes et tous.

Attention, l'interdiction ne débute qu'à la fin de l'année et pour deux ans seulement.........

Histoire de revenir plus fort un peu plus tard...

Il faut rester attentifs, dans cette pagaie, ou seul le profit financier de certains,

écrase la santé mondiale..........

Mes colonies disparaissent les unes après les autres.

Résistons.

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charioux

avatar

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 70
Localisation : auvergne, à coté de Brioude
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 15:19

Salut à tous

j'ai reçu un mail de pétition émanant de "Pollinis" que j'ai signé
puis j'ai reçu un lmail d'un copain qui me dit que ce "Pollinis" n'est pas viable car associé à des intérêts financiers et il me cite un "Avaaz"

je veux bien défendre les abeilles , bien que je n'aime pas le miel, mais ça n'a pas l'air transparent tout ça.
Vous avez des avis?

A Mazet "Gravelyste engagé"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick 84



Masculin Nombre de messages : 39
Age : 62
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 16:14

Bonsoir tout le monde.

J'ai signé les mêmes pétitions, et c'est vrai que ce n'est pas très clair.......

Ils ont dépassé leurs estimations de signatures mais les lobis font barrages.

Il va falloir régler cela dans la rue, si l'on veut sauvegarder l'espèce humaine, parce que plus d'abeilles,
plus d'insectes pollinisateurs, donc plus de légumes ni de fruits.
Resteras que le blé ( mon sens tôt ) et du riz ( saint jean tas ).

Que fait-on des motocs ?

Allez, il y a du soleil, aujourd'hui.....

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lesavoyards

avatar

Masculin Nombre de messages : 608
Age : 57
Localisation : Haute Savoie la célèbre Vallée d'Abondance
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 17:15

Bonjour a tous.

Personne ne peut plus rien contre Monsanto.

Hobama a même fait voter une Loi pour que personne ne l'attaque. Il est l'empoisonneur de du monde.


Monsanto veut contrôler la nourriture du monde

Après deux ans d’enquête sur la multinationale Monsanto, Marie-Monique Robin livre ses résultats dans un ouvrage et un DVD, intitulés Le monde selon Monsanto (1). On y découvre une entreprise sans scrupule, dont l’objectif actuel est de répandre ses semences OGM partout dans le monde. Entretien.

Qu’est-ce que Monsanto ?

C’est une firme américaine née en 1901, dont le développement a touché tous les domaines de la vie. C’était au départ une industrie chimique, qui a commercialisé des produits extrêmement toxiques.

Tous les transformateurs électriques du monde contenaient des PCB, des huiles chimiques utilisées comme isolants. Et la plupart des produits chimiques qui ont étémis sur le marché contenaient aussi de la dioxine. Monsanto a été l’une des premières, dès 1948, à ouvrir une usine pour la fabrication de l’herbicide 2,4,5-T, contenant de la dioxine. Tous ces produits, dont les tests ont été cachés, se sont donc répandus un peu partout. À haute dose, ils provoquent des cancers et la mort.

Depuis, Monsanto a revendu sa division pharmaceutique pour financer son programme d’acquisition de compagnies semencières dans le monde. Et se présente officiellement comme «une entreprise agricole ».

Aujourd’hui Monsanto domine dans le secteur des OGM…

Oui. Elle représente 90% des OGM cultivés dans le monde. Elle a racheté un grand nombre de compagnies semencières pour y parvenir. Et les semences constituent le premier maillon de la chaîne alimentaire. C’est cela qui fait sa puissance. Contrôler les semences c’est, à terme, contrôler la nourriture du monde. C’est le projet hégémonique de Monsanto.

Ces semences transgéniques sont brevetées. Cela signifie que les paysans n’ont pas le droit de garder une partie de leur récolte pour la ressemer l’année d’après. Il ne s’agit pas de résoudre les problèmes de la faim dans le monde. C’est un argument fallacieux. Car il faut bien dire que les OGMactuellement présents dans les champs, commercialisés par Monsanto, sont de deux catégories. La première est constituée de plantes modifiées génétiquement pour pouvoir résister aux épandages d’herbicides Roundup. Elles représentent 70%desOGM.En fait,elles servent à vendre du Roundup, produit par Monsanto. Et les 30% restants sont des plantes qui ont été manipulées pour produire une toxine insecticide, les «Bt».

Les autres OGM merveilleux dont on nous parle depuis vingt ans n’existent pas. On a beaucoup parlé du Gold Rice (le riz doré) : un riz enrichi en vitamines A qui permettrait de résoudre les déficiences dont souffrent de nombreux enfants du Tiers-Monde. Il provoque la cécité ou même la mort et son efficacité n’est pas avérée.

Dans votre documentaire, vous dévoilez que Monsanto a réussi à imposer le principe d’équivalence en substance concernant les OGM. De quoi s’agit-il ?

C’est la base de toute la réglementation sur les OGM dans le monde. Elle consiste à dire qu’un OGM, comme le soja transgénique, est équivalent en substance à un soja conventionnel. Et comme on estime qu’ils sont équivalents, il n’y a pas besoin de faire de tests. Ce principe a été établi par la FDA (Food ans drugs administration) mais ne reposait sur aucune donnée scientifique, comme l’avoue d’ailleurs James Maryanski, chef des biotechnologies de la FDA, à l’époque. C’était une décision politique. L’administration Reagan, puis Bush père, n’avaient qu’unmot en bouche : déréglementation. Pourquoi ? Pour favoriser l’industrie américaine en réduisant au plus ce que la Maison Blanche appelait les entraves bureaucratiques.Et ces entraves ne sont autres que les tests que l’on fait sur les produits avant leur mise sur le marché. Elles coûtent du temps et de l’argent. Monsanto ayant une capacité à infiltrer tous les organismes décisionnels, a fait pression.

L’astuce consiste à dire que le gène, après manipulation, se présente exactement de la même façon qu’à l’origine. L’entourloupe se trouve là. Et tous ceux qui ont tenté de travailler dessus ont malheureusement été écartés les uns après les autres.Mais ils ont pu voir que l’insertion du gène n’est pas si facile qu’on le dit. Pour réussir à implanter un gène dans une cellule végétale, il a fallu inventer un canon à gènes. Le résultat est extrêmement aléatoire. On estime que sur mille cellules, une seule attrape le gène et on ne sait pas où il arrive. Suivant l’endroit, il peut donc perturber le fonctionnement d’un autre gène ou encore réveiller des virus dormants. C’est une inconnue considérable.

Monsanto peut donc agir en toute impunité ?

Bien sûr. Le problème vient du statut juridique de ces « corporations ». Quand on attaque l’une d’elles en justice, on attaque la firme. On ne peut pas attaquer au pénal les responsables de ces firmes. C’est au final l’organisation de l’impunité. Elles vont payer des dommages et intérêts au civil, comme ça a été le cas pour Monsanto dans l’affaire de l’intoxication aux PCB, à Anniston, en Indiana. Mais les responsables n’ont jamais été poursuivis. C’est ce qu’on appelle le crime en col blanc. Il est aujourd’hui très difficile de mettre en cause cette multinationale. Comment prouver qu’un cancer est dû à ses produits ? Est-ce à cause des saumons bourrés de PCB que vous avez mangés ? Ou parce que votre chambre d’enfant a été repeinte avec un produit hautement toxique ? Ou est ce l’ensemble de ces molécules qui ont agi sur vous ? Personne n’en sait rien.

Propos recueillis par Fanny Costes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
epicure00



Masculin Nombre de messages : 126
Age : 36
Localisation : 77100
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 18:13

Bonjour, effectivement je crois qu'il va nous falloir appliquer le proverbe "pour vivre heureux, vivons cachés"

Tout recensement, ou déclaration est devenu prétexte à ce faire fliquer. Nous vivons dans un monde qui ne respecte pas les principes fondamentaux de la nature.

Quand à montsanto, que dire mise à part qu'il souhaite devenir les maîtres du monde grâce au lobby agricole et alimentaire.
Tout le monde le sait.
Même en France avant que montsanto n'arrive. N'est il pas vrai que nous ne pouvons cultiver toutes les variétésde plantes que nous pouvons. Certaines graine et variétés historique sont interdite à la vente et même de possession. A tel point que cela doit se faire sous le manteau.

Les abeilles, ce n'est qu'une suite logique. Monsanto après avoir rendu fertile toute ses semences cherche à réduire à néant la fertilisation naturelle des plantes.
Cqfd

Pour ma part, je ne pense les déclarer ni à la mairie ni à la dsv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michemenil

avatar

Masculin Nombre de messages : 1301
Age : 56
Localisation : Ménil de Senones 88210
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 18:34

Salut à tous les philosophes,

Le boycott ça existe, si on achète pas leurs merdes, y coulent !
Ciao, Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michemenil

avatar

Masculin Nombre de messages : 1301
Age : 56
Localisation : Ménil de Senones 88210
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 18:43

re,

Robert quand tu dis " Cela signifie que les paysans n’ont pas le droit de garder une partie de leur récolte pour la ressemer l’année d’après."
C'est pire que cela car les semences qui en resultent sont stériles.

Ensuite, "Les autres OGM merveilleux dont on nous parle depuis vingt ans n’existent pas." bin la t'as tout dit.
Ciao, Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHILIPPE2877

avatar

Masculin Nombre de messages : 5827
Age : 55
Localisation : cloyes sur le loir 28220
Date d'inscription : 25/10/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 19:17

bonsoir a tous
toutes les mairies ne se servent plus de round up ,
war1 ça pollue trop ,
ils sont vachement écolos
ben maintenant ils font sous traité eux sont écolos , mais pas les boites de sous traitantes qui elles l utilisent toujours
donc c est bien des conneries tous ça
c est un exemple parmi tant d autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Michemenil

avatar

Masculin Nombre de messages : 1301
Age : 56
Localisation : Ménil de Senones 88210
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 20:06

Salut Nono,

Encore un sujet politique auquel les réponses se font appeler Désirée.
Y a un moment ou j'ai testé le terrain de Monsanto sur le forum, diantre les foudres de certains agriculteurs m'ont fortement surpris,
ils étaient prêts à "épouser" cette boite indélicate à la Nature, avide de fortune infâme,
se foutant bien de l'avenir de nos gosses et pire des leurs.
Pire encore, le non respect de la chaîne des insectes auxiliaires, coccinelles, syrphes, etc, la véritable armada Naturelle capable de faire face à certaines menaces parasitaires.
Ils lèsent tout le MONDE les marchands de chimie, ils tuent la planète les marchands de chimie, ils se remplissent les poches avec la mort, les marchands de chimie.
Comment peut-on accepter le brevetage du vivant ?
Comment peut-on être si dupe ?
Comment peut-on ?
Brassons notre bière nous même, récoltons nos pommes de terre, élevons nos volailles, nos lapins, embocautons nos haricots, betteraves et partageons notre savoir faire,
aussi bien mécanique, qu'horticole.
Ciao, Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lesavoyards

avatar

Masculin Nombre de messages : 608
Age : 57
Localisation : Haute Savoie la célèbre Vallée d'Abondance
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 20:31


Moi ,je leur dit bravo,et vive la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pontus eric



Masculin Nombre de messages : 128
Age : 53
Localisation : hermee belgique
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 21:33

bonsoir au rique de me faire prendre pour un con une foit de plus je vais vous dire que la semaine derniere jai entedu sur RTL FRANCE que poutine pourais declare la guerre au etat uni pour la destruction des adeilles . ici je baisse les bras apret plut de 30 ans d apiculture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunofurlano

avatar

Masculin Nombre de messages : 11148
Age : 57
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 25/05/2010

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 21:41

Salut les potos !

Pontus j'ai lu l'article dont tu parles : Poutine en aurait marre de Monsanto !

A suivre et que ça te redonne un peu d'espoir : c'est si beau, les abeilles !

Ciao !

Nono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/brunofurlanocluses
pontus eric



Masculin Nombre de messages : 128
Age : 53
Localisation : hermee belgique
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 21:51

nono depuit le tempt que ie me fait rembale sur se forom je pensais etre completemt con merci tu me donne un peut despoire et chapeaut pour ton proget a la belle oreille que je suis de puit le de but bonsoir a tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunofurlano

avatar

Masculin Nombre de messages : 11148
Age : 57
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 25/05/2010

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 22:11

Salut les potos !

Eric, ce sont les gouvernements qui nous prennent pour des c..s ! Mais eux, ils sont pire : le pouvoir les rend fous !!!

Moi, j'aime bien les abeilles. Je suis allergique à leurs piqûres, et pourtant, j'aimerais bien en élever (avec une combinaison d'apiculteur ?) pour faire un joli miel qui reste transparent tout le temps (accacia ?)

Si tu arrêtes les abeilles après 30 ans de pratique, t'auras vécu pour rien : c'est pas le moment de lâcher, au contraire : les abeilles ont besoin de toi !

Ciao !
Nono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/brunofurlanocluses
pontus eric



Masculin Nombre de messages : 128
Age : 53
Localisation : hermee belgique
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mar 4 Juin à 23:25

nono ici il pleut tous les jour donc pulverisation se moi de avrli ltous les jours. deset de mon pere il a 4 ans' debut avril jhon 30 ans cancer (artere) familledes polueuse mai il continue ,29 avril marcel 67 ans cancer poumon.23 mai jule75 ans ideme; sur les grafique de repratition des cancer en belgique il a deux region arbriculture fruitiere une cher m et lautre en flamdre
mai nous voulon drs fruit parfait donc paio les de notre sante et demain je travaille cher eus donc je suis coupable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lesavoyards

avatar

Masculin Nombre de messages : 608
Age : 57
Localisation : Haute Savoie la célèbre Vallée d'Abondance
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mer 5 Juin à 4:27

Bonjour a tous.

Ca serait bien que les Russes bougent.

Faut pas compter sur Bruxelle .

http://youtu.be/kUNxxXBAAQU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lesavoyards

avatar

Masculin Nombre de messages : 608
Age : 57
Localisation : Haute Savoie la célèbre Vallée d'Abondance
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mer 5 Juin à 4:39


http://youtu.be/X4Ea8aU-5sM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BALMEUCH71



Masculin Nombre de messages : 191
Age : 52
Localisation : dijon
Date d'inscription : 09/02/2013

MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   Mer 5 Juin à 21:24

bonsoir à toutes et à tous

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil enfin selon Monsanto et que l'on a de l'argent pour acheter ses semis... Evil or Very Mad
Pour en arriver à toutes les graines qui peuvent être à notre disposition pour nous nourrir ,il ne faut pas oublier qu'il y a eu
des milliers de générations de paysans de tout pays qui ont toujours œuvrés à l'amélioration des semis pour en arriver à des semences qui sont mieux adapter à un terrain et un terroir que d'autre et eux n'ont jamais demandé de royal t. pour leur travail.
Cela me fait penser dans nos campagnes ,quand les prim'holsteins ont débarquées avec tous leurs avantages et leurs inconvénients,
maintenant ,on voit de plus en plus d'agriculteurs qui reviennent à des races plus anciennes mais aussi plus rustiques ,moins malades, vélage plus facile etc... hé bien heureusement que certains étaient restés à leurs races car aujourd'hui elles auraient disparu (certains animaux de nos fermes sont aussi en voie de disparitions il n'y a pas que des animaux sauvages).
Donc pour moi tout ce qui appartient à l'humanité doit le rester et non appartenir à un lobi privé de surcroit.
Pour les plus anciens, dans les années 80, il y a un film qui dénonçait déjà ce genre de dérive (comme quoi dans tout domaine il y a des précurseurs)" LE JARDINIER RECALCITRANT" DE M. FAILEVIC et qui bizarement ne repasse pas à la télé aussi souvent
que certaines séries (que l'on verra surement encore cette année ) peut être un problème d'audience No .
Juste un dernier petit mot:
la pire des armes est quand même bien celle que l'on met dans notre assiette ... quand on voit le nombre de morts qu'elle
fait tous les jours

Sur ce je vous souhaite tout de même une bonne soirée à toutes et à tous
PS pour NONO et les aventuriers de la Belle Oreille (dont je lis les aventures chaque fois que je peux) cheers :
Ce que vous faites c'est super ,vous me faites penser aux moines défricheurs (mais avec beaucoup plus de plaisir aux vues de vos reportages qui je ne vous le cache pas donne envie de participer à cette aventure de taille humaine) et pourquoi ne pas en faire une arche de NONO hé des temps modernes

BALMEUCH71
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
APICULTURE : NE PAS DECLARER SES RUCHES ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment etre se declarer?
» comment acheter une arme legalement comment la declarer
» la quatrelle a dany boon dans "rien a déclarer"
» Les pourboires !
» Brouillage ondes mobiles possible en extérieur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan :: Coin détente .... :: Agriculture & jardinage-
Sauter vers: