pressoir hydraulique garnier - Page 2
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan
Bienvenue sur le forum T.M.A. !

Tracteurs et Motoculteurs d'Antan


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 pressoir hydraulique garnier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
loursenbois

avatar

Masculin Nombre de messages : 258
Age : 60
Localisation : Haute Bretagne -( Bords de Rance)
Date d'inscription : 04/08/2013

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Dim 17 Nov 2013, 07:20

Bonjour
Pour info
Le sapin, ou plus exactement l'épicéa est donné pour une résistance de 19 Kg /cm2 (19 bar) avec une marge de sécurité de 2.85
Il y aura donc écrasement du bois à 30 x 10 = 300 cm2 , 300 x 19 x 2.85 = 16.245 - 16 tonnes
C'est théorique mais cela se vérifie pas mal, le bois s'écrabouille d'un coup
Pour les pommes, il semblerait que deux écoles existent
Pressage rapide (et hydraulique) pour gagner du temps, le jus est "sorti en force"
Pressage lent sur un voire deux jours : on met en pression, le "volume baisse", la pression diminue, on la remet jusqu’à ce qu'elle soit stable (plus de jus à sortir donc stabilité du volume)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brizole



Masculin Nombre de messages : 328
Age : 45
Localisation : morbihan
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Dim 17 Nov 2013, 13:23

Bonjour à tous

merci Pascal87 et Loursenbois pour vos réponses.
Ca confirme ma pensée et en même temps ça me rassure sur le fonctionnement de mon pressoir.

Une autre question : quel rapport ou différence entre une pression exprimée en kg/cm2, en bars ou en tonnes?

Pour info mon pressoir est donné pour 35 tonnes.

Merci

Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal87

avatar

Masculin Nombre de messages : 591
Age : 55
Localisation : AMBAZAC 87
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Dim 17 Nov 2013, 18:09

alors petite leçon de physique et de mathématiques :

la pression ne se mesure pas uniquement avec une chope !  
elle se mesure en bar ou en kilogramme pas centimètre carré. 1 bar = 1,019 kg/cm2 et 1 kg/cm2 = 9,81 bar

la pression : c'est la force (en Newton, ou en kilogrammes force) divisée par la surface (en centimètre carré)

le pressoir est donné pour 35 tonnes : c'est sa force.


Nous connaissions la force du pressoir, en supposant que la surface du piston qui écrase les pommes est de un mètre carré (ou 10 000 centimètres carré) La pression exercée sur les pommes est donc de 35 000 kg (35 tonnes) divisé par le surface du piston donc P = 35 000 / 10 000 = 3,5 kg/cm2

Dans le circuit hydraulique, la pression maxi est de 250 kg/cm2 (c'est marqué sur le manomètre)
si P = F/S alors S (surface du piston du vérin) = F (35 000 kg) / P (250 kg/cm2) = 140 cm2 soit un diamètre d'environ 13 cm (dans l'éventualité d'une surface de pressage de 1 m2

Suis-je assez clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loursenbois

avatar

Masculin Nombre de messages : 258
Age : 60
Localisation : Haute Bretagne -( Bords de Rance)
Date d'inscription : 04/08/2013

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Dim 17 Nov 2013, 19:16

Bonsoir
Si j'ai bien compris et avec mes souvenir très lointains de l' école
Les liquides étant incompressibles ils vont retransmettre intégralement la pression que l'on va leur faire subir
Pascal (pas 87) avait mis en évidence que si on branchait sur un tonneau remplis a ras bord, un tuyau de 10m de haut et de 1 cm2 de section, et que l'on remplisse cette colonne avec 1 litre d'eau, le tonneau explosait
En effet, le remplissage de la colonne engendrait une pression supplémentaire de 1 kg/cm2, cette pression va s'appliquer à toute la surface du tonneau
Si ce tonneau est un fut à huile de 200 l - 58cm de diamètre pour 90cm de hauteur
Cela fait une surface de tôle de 2641 cm2 pour le fond soit 5282 cm2 pour les deux et 16391 cm2 pour le coté soit 21673 cm2 au total qui recevront chacun un kilo
Moralité le bidon se prend 21 tonnes et des mèches dans les dents et explose....
On renforce le bidon et on lui installe un fond coulissant...
Pour 1 Kgcm2 de pression à l'entrée, les cotés étalent, ils sont prévu pour et le fond coulissant s'équilibrera en soulevant une charge de 2641 kg On vient d'inventer le vérin hydraulique ...
Donc, comme le dit Pascal87
La force du piston, c'est sa surface que multiplie la pression (à l'intérieur)
La pression sur les pommes c'est la force du piston divisée par le surface de la cage
Sur le mien, j'ai fini de presser à 10 tonnes soit 1 kg/cm2  (la cage fait 1 m2) et je suis content du résultat mais bon, petit joueur - 250 l /24 heures
Le manomètre du cric est étalonné en quintaux : l'aiguille traduit ainsi la pression de l'huile en force sur le piston
Je vais faire une photo de la bête
Bon, j' espère que je ne me suis pas gouré et que je ne suis pas trop hors sujet


Marrant Blaise Pascal d'un coté Pascal87 de l'autre pour des pressions officiellement exprimées en ....Pascal   : 1 Newton / m2  (et une bonne prise de chou pour ce qui me concerne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brizole



Masculin Nombre de messages : 328
Age : 45
Localisation : morbihan
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Mar 19 Nov 2013, 04:35

Bonjour à tous

merci pour vos réponses que j'ai mis du temps à "décrypter"! Mes seuls souvenirs d'école concernant les liquides se résument à la circulation de l'eau dans le radiateur du fond de la classe!

Pour les pressions, j'ai étudié la même que Pascal87  

Loursenbois, pour info, j'ai installé une cage de 110 cm de diamètre. Mes deux vérins ont un diamètre de 95 mm.

Je presse samedi, je vous tiendrai au courant.

Bonne semaine à tous!

Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brizole



Masculin Nombre de messages : 328
Age : 45
Localisation : morbihan
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Jeu 21 Nov 2013, 20:48

Bonsoir à tous

Une petite photo du pressoir avant le grand test:





Je vous ferais une photo du ppx actionnant le moulin à pommes.

Bonne soirée

Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an douar



Masculin Nombre de messages : 218
Age : 51
Localisation : morbihan 56
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Jeu 21 Nov 2013, 21:16

bonsoir brizole

il est fin prêt ton pressoir . Alors c'est samedi le grand test ? j’espère que tout va fonctionner car rien de plus galère que de laisser un marc en plan .
Tu presses avec de la paille , ou avec des claies ?
Pour moi le pressage commencera samedi 30 le pressoir est encore a la trempe et les barriques ne sont pas encore bien trempées.
Quelles variétés de pommes presses-tu ?
Bon courage
kenavo
hervé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brizole



Masculin Nombre de messages : 328
Age : 45
Localisation : morbihan
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Jeu 21 Nov 2013, 21:38

Bonsoir Hervé

Je mets de la paille que je récupère chez un voisin.
Pour les pommes, je les prends principalement chez un collègue. Aucune idée des variétés, mais jamais déçu par le cidre obtenu.

Si tout va bien, j'ai trois barrique à faire! En espérant que le pressoir ne me trahisse pas!
Pour la cuve plus de trempe: j'ai remplacé le bois par du béton. J'ai trop galéré avec mon ancien pressoir!! Pour les barriques, çà va. Par contre j'ai 2 quarts et une demie qui n'ont pas servies depuis deux ou trois ans !!! La galère!! Ca pisse de tous les bouts. Il va falloir les plonger dans un grand bac d'eau.

Je te tiens au courant

Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brizole



Masculin Nombre de messages : 328
Age : 45
Localisation : morbihan
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Jeu 12 Déc 2013, 13:40

Bonjour à tous

Beaucoup de pb perso les temps derniers, pas trop le temps de poster.
Juste des nouvelles du pressoir: une pression à 230 bars maxi, aucuns problèmes!!
Désolé pour les photos, pas prises.

Par contre petit souci avec une barrique: un genre de compote sur le haut  Question 
Obligé de vider à la cuillère régulièrement sinon ça bout pas. Si quelqu'un à déjà eu ce genre de phénomène!!

Bonne journée, Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loursenbois

avatar

Masculin Nombre de messages : 258
Age : 60
Localisation : Haute Bretagne -( Bords de Rance)
Date d'inscription : 04/08/2013

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Jeu 12 Déc 2013, 20:06

Chapeau brun ? ou autre chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an douar



Masculin Nombre de messages : 218
Age : 51
Localisation : morbihan 56
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Jeu 12 Déc 2013, 21:41

bonsoir brizole, bonsoir loursenbois, bonsoir a tous

Je pense comme loursenbois (joli nom) qu'il s'agit du chapeau brun .
c'est tres bon signe si c'est cela .En general cela intervient entre 6 et 10 jours après le pressage ,la pectine agglomère les déchets en suspension et les remontent en surface et en même temps une partie des levures descendent au fond du fût et forment la lie .Il est bon alors de soutirer afin de clarifier avant que cela ne commence a fernter car sinon les levures vont remonter et le chapeu brun va se mêler au jus .
Tu as de la chance car ce chapeau brun ne se fait pas toujours comme il faut ou parfois la fermentation commence trop vite .
En tout cas content pour toi que le pressoir a bin fonctionné
Pour moi samedi dernier le w112 ma fait faux bon pour le broyage , et après plusieurs galères pour broyer la bille de la pompe est resté collée au fond de la pompe , impossible de monter en pression, il a fallut vidanger l'huile et démonter la pompe avec le marc dans le pressoir .Galère !! Sans doute encore un résidu d'huile de colza que j'avais bêtement mis dans mon pressoir croyant bien faire . J'ai tout de même pu presser au final .
J'essaierai de faire des photos au prochain pressage
kenavo
hervé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loursenbois

avatar

Masculin Nombre de messages : 258
Age : 60
Localisation : Haute Bretagne -( Bords de Rance)
Date d'inscription : 04/08/2013

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Ven 13 Déc 2013, 13:18

Goast Doué !!
J'imagine l'angoisse
(Si le pressage reste en rade, la fermentation commence dans le marc, pas de chapeau brun et le début des e....rdes)

Perso, ne maitrisant pas le pommage (et la météo ), c'est ajout de "Kit défécation" de chez Frin à Rennes (enzyme et chlorure de calcium)
C'est moins à l'ancienne mais en cas d'imprévu, comme un coup de redoux, ça limite fortement les risques
Bonne suite (avec un S)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FM86



Masculin Nombre de messages : 8
Age : 50
Localisation : VIENNE
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Renseignement pressoir GARNIER REDON   Ven 14 Fév 2014, 20:56

Bonsoir à tous,

 Mon père était installateur de pressoir GARNIER, ainsi que mon grand-père.

Pour info la quantité d'huile dans les cloches c'est simple et assez rudimentaire : on passe sont index dans le trou du dessus (fermé par un gros boulon six pans) et l'huile doit arriver juste au bout du doigt. J'entends déjà les ricanements du style ça dépend de la longueur du doigt, mais c'est comme cela qu'ils faisaient !! Désolé pour le manque de précision !
Une cloche ou un réservoir d'huile c'est un 35 tonnes, deux réservoirs ou 2 cloches : 50 tonnes. Pour info il y avait aussi des 100 tonnes.
Pour bien nettoyer les chambres des pistons et enlever la vieille huile, il y a des vis à tête fendue dans le réservoir, elles communiquent avec les chambres des pistons, évidement pour accéder à ces vis il faut enlever la cloche.
L'huile à utilisé est de l'huile hydraulique assez fluide. Méfiance avec des huiles récentes, mieux vaut utiliser si possible une formulation d'huile des années soixante, cinquante. Gare aux huiles détergentes qui risqueraient de bouffer les joints
Pour changer les joints pas simple, perso je l'ai fait deux fois. Le joint en cuir a une section en u, les lèvres du U vers le bas. Dans cette forme en U vient se loger une lanière en cuir bisotée. D'abord ouvrir le U sur toute sa circonférence pour pouvoir sortir la lanière. Ensuite bien souvent il faut joué du cutter en coupant le joint pour pouvoir le sortir de sa gorge.
Le remontage est plus jouissif. Quand on a eu du mal à sortir le joint généralement on en bave pour remettre le neuf !!
Il faut déformer le joint en cuir (lanière en cuir enlever) en forme de croissant afin qu'il se rentre sur lui même, sans le casser. En fait on obtient une forme en C. Ne pas trop l'assouplir, sinon il va s'allonger, donc joint trop grand. Procéder à cette opération juste avant de mettre le joint en place. Ne pas le tremper dans de l'huile ou dans un liquide pour l'assouplir.
Introduire le joint dans sa gorge et repousser la partie déformer avec les doigts ou avec un bout de bois bien poncé.
Une fois le joint dans sa gorge, bien le repousser à fond dans la gorge, en utilisant un rondin de bois dur (le notre est en buis) d'environ 50cm de long est 5cm de diamètre, en faisant des mouvements de godille. Le but est de bien appliquer le joint dans la gorge.
Inutile de graisser le joint.
Une fois le joint dans sa gorge, il faut mettre la lanière de cuir dans la forme en U du joint.
Pour cela ouvrir le U du joint en tirant sur sa lèvre avec un crochet, fait en fer plat. L'extrémité de ce fer plat doit être aminci, mais pas coupante. A l'autre bout du plat souder une barre de 15 cm de rond pour faire une poignée.
Tirer la lèvre du joint ver le haut avec le crochet pour l'ouvrir un peu, de façon à pouvoir rentrer la lanière de cuir.
Introduire la lanière de cuir dans la forme en U du joint. Commencer par le biseau pointe vers le haut, glisser la bande du bout des doigts en terminant par le biseau pointe vers le bas. Refermer le U du joint en utilisant le rondin en bois.
A noter que le diamètre des chambres des pistons pour le 35 tonne est assez petit, il vaut mieux avoir des mains pas trop larges !!

Quand vous lâcher la pression avant de descendre l'écrou, ouvrir gentiment le détendeur en tournant lentement le volant rouge, afin de ne pas faire sauter la pastille de sécurité.

Voilà ma science sur les vérins GARNIER de REDON s'arrête là. Mon pére étant décédé, le savoir c'est perdue !!

Pour info mon père et son père installaient ces vérins pour presser du raisins et de la pomme, soit fixer dans du béton, soit en ambulant. Ils fabriquaient intégralement le reste du pressoir, cage, charge en bois ou en acier. Pour les ambulants broyeur à pomme, convoyeur à godet, emietteur, foulloir à raisins, chassis de la remorque, tout était fabriquer à l'atelier. Ils utilisaient évidement soit un bon vieux moteur BERNARD, soit la prise de force du tracteur. Il est arrivé qu'un camion d'un client sorte de l'atelier équipé de deux pressoirs avec le chargeur à godets situé entre les deux pressoirs, d'autres sortaient sur remorque soit tiré par un tracteur, soit par un cheval.
Le dernier et sortit des ateliers en 76, c'était une cidrerie, et j'avais 9 ans !!.

Chez mon grand père maternelle il y avait un 50 tonnes, tous les mouvements étaient électriques, rotation de l'écrou pour faire descendre ou monté la tête équipée de fin de course, pompe électrique. C'est en installant ce pressoir que mon père connu ma mère, marrant la vie !!! Gamin j'ai bien souvent regarder ce pressoir et écouté le bruit strident du moteur de pompe.

Aller je vous souhaite de bonnes et heureuse pressées avec des vérin de chez GARNIER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an douar



Masculin Nombre de messages : 218
Age : 51
Localisation : morbihan 56
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Lun 17 Fév 2014, 23:39

Bonsoir à tous, bonsoir FM86

Merci pour tes explications claires et juste ;
On aurait pu croire que ce serais une personne près de Redon en bretagne ,ou était fabriquer ces pressoir , qui nous donnerait ces explications
Pour l' avoir fait sur mon pressoir , c'est vrai que changer ces joints cuir ne sont pas forcément une partie de plaisir, et je ne peut pas dire que j'ai trouver tres jouissif ,la remise en place des joints neufs. Si pour l'un des joints cela a été finalement assez facile, pour le deuxieme cela a été une vrai galère , apres l'avoir travaillé comme tu l'explique il a du s'allonger un peu et impossible de le mettre en place ,j'ai fini par faire trois tiers de cerle un contreplaqué et avec l'aide de serre joint j'ai réussi à le mettre en place ,mais je ne pense pas qu'l vieillira si bien que le premier. je pense aussi que le cylindre de ce piston et sa rainure pour mettre le joint n'a pas été correctement rectifié. le joint précédent qui était en place était aussi beaucoup plus usé que l'autre;
Si tu avais quelques docs papier ,plans ou coupe se serais formidable mais je ne sais si il n'y en a jamais eu;
cordialement
hervé
kenavo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brizole



Masculin Nombre de messages : 328
Age : 45
Localisation : morbihan
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Mar 18 Fév 2014, 18:02

Bonjour à tous, à FM86, salut Hervé,

Perso, je n'ai pas trop galéré à mettre les cuir en place. Seulement, j'ai mis du temps à assouplir le premier: j'avais mis des gants latex pour ne pas trop m'enduire les mains d'huile (de pied de boeuf!)
Au bout d'une demie-heure, (j'abbrège, comme disait Coluche) il était toujours aussi dur qu'une trique! J'enlève les gants, je continue à le travailler, et là au bout de dix minutes je pouvait le "plier". De la chaleur humaine qu'il lui fallait .
Deux photos du joint neuf









Comme Hervé, si tu as de la doc je suis preneur


PS: Hervé avais tu reçu les miennes?

A+

Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an douar



Masculin Nombre de messages : 218
Age : 51
Localisation : morbihan 56
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Mar 18 Fév 2014, 18:07

bonsoir a tous , bonsoir Brizole

je ne reçus aucune docs ,peux tu réessayer ?
merci
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FM86



Masculin Nombre de messages : 8
Age : 50
Localisation : VIENNE
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: RE RENSEIGNEMENT PRESSOIR GARNIER   Mer 19 Fév 2014, 12:43

Bonjour à tous,

Je vais me répéter, mais il ne vaut mieux pas utiliser de produit pour assouplir les joints en cuir. Pourquoi ?, relativement simple à mon avis, si on utilise un produit pour assouplir les joints en cuir, ce produit va nécessairement avoir une action sur le cuir, tant sur l'extérieur que sur la structure interne du cuir. Ces cuirs avaient, me semble t-il subit un traitement pour les durcirent. Ils étaient recouverts d'une sorte de goudron qui collait un peu au mains. Je pense que ce traitement qui devait ce faire par immersion à chaud avait pour but de durcir le cuir, mais aussi de le rendre étanche à l'huile hydraulique. Si vous utilisez un produit pour assouplir le cuir, il y a des chances que vous annuliez ce traitement. Les joints ce comportent comme des joints à lèvres classiques, ils se déforment sous la pression pour collé au piston et à la chambre, mais ils doivent garder une certaine rigidité tout en restant souples, ce qui reconnaissons le pour du cuir est un tour de force. En utilisant un produit pour l'assouplir il est clair que vous allez diminué sa rigidité et le joint ne tardera pas à chasser sous la pression : 250 bars !!! soit 250 Kg par cm² !!!
C'est vrai que ce n'est pas simple, mais il vaut mieux respecter les règles de montage pour une bonne durée de vie, il est vrai que si on ne connait pas les règles, difficile d'être dans la cible.
Lors de ma deuxième est dernière intervention, il y a un joint qui est sorti comme une lettre à la poste et pas de problème pour mettre le neuf. Le deuxième, ouah p....n !!!!
Une heure pour le sortir, 2 pour mettre en place le neuf, en ayant utilisé 2 joints !! , j'avais du trop déformer le premier, donc trop long. Le client m'a dit " vous on peut dire que vous avez trempé votre chemise" c'est sur, on était début novembre, il faisait 13, 14 degrés, j'étais en teeshirt et j'étais trempé jusqu'au os de sueur !!!!, vraiment pas simple sur les 35 tonnes.
Je pense que l'usinage de la gorge devait être en cotes mini et le joints en cotes maxi.
Je pense que lorsque l'on déforme le joint, il faut essayer de le déformer sur la plus grande longueur possible de la circonférence du joint. Explications : si on fait une déformation très locale, on impose un effort trop important sur trop peu de circonférence, donc on va certainement dépassé la limite élastique du matériau et être dans le domaine plastique, donc allongement du matériau, donc du joint et donc joint trop long.
Bilan on déforme le joint en forme de C sur la plus grande longueur possible de la circonférence, à mon avis au moins la moitié, tout en conservant la forme de U.
Pour info, il est arrivé à mon père et mon grand père les mêmes problèmes, ainsi que de casser des joints neuf en les déformants, et pourtant il savaient comment faire !!!!

Je n'ai pas de plans ni de doc, ma mère, il y a vingt ans, a procédé à une coupe sombre des archives, je vais rechercher, mais j'ai peu d'espoir.
En tapant pressoir GARNIER REDON sur google, il y a une page de photos, sur cette page il y a de la doc GARNIER avec un tête de pressoir, ce doit être un fascicule de GARNIER avec la nomenclature des pièces pour les différents vérins, et des conseils d’utilisations des vérins et remèdes à certaines pannes courantes.
En ce qui concerne les pastilles en alu,laiton, en plomb méfiez-vous du matériaux que vous utilisé pour fabriquer. Je m'explique : il existe toutes sortes d'alu, de laiton de plomb, qui ont des caractéristique mécanique différentes, résistances élastiques, résistances à la ruptures, allongement%, etcc ... .
J'ai encore quelques pastilles, je peu vous donner les cotes, mais pas la nature exacte du matériaux, pour cela passage obligatoire en labo de métallurgie.
Le mieux serait d'arriver à retrouver une personne qui était au bureau d'étude de chez GARNIER. Pas évident ces gars doivent avoir aujourd'hui 80 ou 90 ans, mais peut être pas infaisable, ils sont peut être à la retraite à REDON ou dans les environs !!! recherche à la mairie, association, club de retraité (genre modélisme), copains d'avant, maison de retraites, si il y en a parmi vous qui aiment les défits et les enquêtes ......

Sur ceci bon courage A+ Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brizole



Masculin Nombre de messages : 328
Age : 45
Localisation : morbihan
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Sam 14 Nov 2015, 23:24

Bonjour à tous

ça y est !! la saison du cidre recommence !!

Mais pour moi, elle commence mal : Evil or Very Mad  ce matin je pile, début d'après-midi je commence à serrer un peu plus fort,

et arrivé vers les 200 kg/cm2 pfuiiiitttt war1  la pastille de sécurité qui saute !!!! scratch

Pourtant la zone rouge est plus haute !!

Je me rappelle il y a 2 ans, je frolais les 230 .

Du coup, j'ai tout démonté pour vérifier (y compris le bol devant pour resserrer les 2 écrous)

N'étant pas sur de pouvoir retrouver une pastille laiton comme celle ci, j'ai entrepris d'en fabriquer une avec une vieille douille.

J'attends d'avoir de l'huile pour faire un test.

Si quelqu'un sait où se procurer la pastille laiton, je l'en remercie d'avance (bien que je doute fort qu'il en existe encore)

La bonne nouvelle du jour : je venais juste de remplir ma barrique quand elle a sauté !!

Je vous ferai une photo de la pastille percée.

Bonne soirée et à bientôt.

Brizole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mgsolex



Masculin Nombre de messages : 657
Age : 39
Localisation : sarthe
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   Dim 15 Nov 2015, 15:20

ton mano est peut etre decalé ou usé a l interieur et t indique peut etre une mauvaise pression ! sinon le laiton c est comme tout s a s use ! un peu d humidité de l oxydation ou une huile trop detergente un grain de meule qui rentre dans la matiere ... c a affaibli la matiere beaucoup de choses peuvent alterer une pastille de ce genre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pressoir hydraulique garnier   

Revenir en haut Aller en bas
 
pressoir hydraulique garnier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» bon anniversaire VITI
» PASCAL GARNIER NOUVEAU SUR CE FORUM
» Réservoir d'huile hydraulique
» pompe hydraulique 416
» Pompe hydraulique sur PDF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tracteurs et Motoculteurs d'Antan :: DIVERS Motoculture :: Divers-
Sauter vers: